La société Arbeausolutions recherche urgemment un candidat pour une thèse CIFRE obtenue et intitulée « DEVELOPPEMENT DE TECHNIQUES DE DEVITALISATION ALTERNATIVES DES ESSENCES LIGNEUSES INVASIVES ».

Un procédé breveté de dévitalisation de souches, développé en collaboration avec l’INRA d’Avignon (UR407 Pathologie végétale) est actuellement efficace sur les peupliers, mais également les saules, frênes, chênes ainsi que sur les robiniers. Les travaux de recherche vont se poursuivre dans un objectif d’optimisation des procédés et d’identification de solutions adaptées aux essences invasives, notamment les ailantes, amorphas, sumac et autres essences exotiques envahissantes.

Une première thèse CIFRE (J. Macia, 2015-2018) portant sur l’« identification de techniques de dévitalisation des essences ligneuses générant des risques sur les ouvrages hydrauliques » conduite par ARBEAUSOLutions, en partenariat avec l’INRA d’Avignon – Unité de pathologie végétale (PATHO) a permis de discriminer des techniques alternatives à l’utilisation des produits chimiques interdits aux abords des cours d’eau.

Les techniques de dévitalisation identifiées sont basées sur des méthodes mécaniques, biochimiques et thermiques. Les résultats de cette première thèse sont encourageants (50% de résultats positifs 1 an après traitement) et un brevet a été déposé afin de protéger ces premiers éléments.

Les gestionnaires (clients d’ARBEAUSOLutions) sont toutefois partiellement satisfaits par ces résultats du fait des délais importants de mise en oeuvre (technique manuelle) et du temps de réponse des plantes dont la dévitalisation est plus longue à obtenir que dans le cas d’administration de produits phytopharmaceutiques. Ce délai est d’autant plus important lorsqu’il s’agit d’essences invasives.

La problématique des essences invasives ou envahissantes est de plus en plus présente sur les territoires. Les ailantes, les érables negundo, les sumacs ou encore les buddleias sont des essences très résistantes qui nécessitent de poursuivre les investigations sur les moyens de dévitalisation écologique. Un autre exemple est celui des Amorphas qui colonisent notamment les berges du Rhône et dont le gestionnaires (CNR) a sollicité ARBEAUSOLutions afin de proposer des solutions alternatives pour traiter de façon écologique cette espèce.

Des solutions d’optimisation des procédés mis au point dans le cadre des travaux de J. Macia ainsi que de nouvelles techniques doivent donc être recherchées et développées afin d’accroitre les résultats sur les essences récalcitrantes précitées.

Pour tous contacts :

Caroline Zanetti
logarbeH-rvb
Route de Fuveau
13720 Belcodène

[email protected]
+33 (0) 6 82 18 55 43
www.arbeausolutions.com

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].