/// Environnement scientifique ///
Au sein d’INRAE, l’unité RIVERLY combine des compétences en hydrologie, hydraulique, écologie, écotoxicologie et chimie environnementale pour une gestion des risques et une restauration des cours d’eau basées sur la compréhension du fonctionnement et de la dynamique des cours d’eau. Les travaux de l’équipe ECOTOX (https://www.ara.inrae.fr/lyon-riverly-ecotox) y visent à caractériser l’exposition des organismes à la contamination chimique dans les milieux aquatiques, à évaluer et prédire les effets toxiques pour les individus et le danger associé pour les populations animales de ces écosystèmes. Les recherches de l’équipe (3 chercheurs et 8 techniciens/ingénieurs permanents) traitent des questions du transfert des contaminants dans les organismes, de l’évaluation et la compréhension de la toxicité chronique de ces contaminants (perturbation endocrine, effets transgénérationnels) à l’aide d’approches physiologiques ou moléculaires, des différences de sensibilité aux contaminants entre populations et entre espèces (exposition long terme, adaptation, plasticité…), de l’évaluation des liens entre pressions chimiques sur les cours d’eau et les impacts écotoxicologiques.

/// Profil de recherche ///
Les travaux de l’équipe en écotoxicologie s’inscrivent dans une volonté forte de leur donner une pertinence environnementale. Ces travaux qui prônent une « écotoxicologie des milieux » intègrent pour cela la problématique de la variabilité des conditions environnementales rencontrées par les organismes exposés à la contamination chimique au sein des écosystèmes aquatiques. Ces conditions environnementales peuvent elles aussi constituer des sources de stress additionnels (thermiques, osmotiques, trophiques, …). La contribution de l’approche écophysiologique à ces travaux est alors fondamentale (et complémentaire aux compétences biomoléculaires et en modélisation de l’équipe) pour répondre à l’objectif d’une écotoxicologie tournée vers la prédiction du risque toxique dans les conditions rencontrées dans les milieux aquatiques. Au sein de l’équipe ECOTOX, vous mènerez cette approche pour appréhender à l’échelle individuelle les impacts toxiques de la contamination chimique et des stresseurs environnementaux, et étudier ainsi les déterminismes biologiques de la vulnérabilité des espèces animales face à la contamination des milieux aquatiques. Pour cela, vous développerez une démarche expérimentale sur un gradient pouvant aller d’approches en conditions contrôlées jusqu’à des méthodes innovantes d’instrumentation sur organismes en populations naturelles, ou encore en recourant à des dispositifs de type « laboratoire » de terrain. Vous mènerez le développement de cette approche expérimentale sur de nouveaux modèles biologiques au sein de l’équipe, permettant ainsi d’intégrer la diversité des sensibilités des espèces. Une attente privilégiée se porte aujourd’hui sur le modèle poisson. L’opportunité de bénéficier de la richesse des connaissances physiologiques et moléculaires disponibles aujourd’hui chez les vertébrés serait en effet propice à la synergie poursuivie aujourd’hui autour des approches biomarqueurs et omiques environnementales au sein de l’équipe. Ce choix constituerait également un support devant nourrir les interactions au sein de RIVERLY autour des questions de la vulnérabilité des populations piscicoles face aux stress environnementaux, ou encore pouvant bénéficier de collaborations structurantes avec différentes unités du département AQUA développant de telles approches expérimentales en écologie aquatique.

Contact et candidature
Contact: Arnaud Chaumot [email protected] 04 72 20 87 88
Site Web (profil officiel et procédure de candidature): https://jobs.inrae.fr/concours
Dates de candidature : du 8 février ou 8 mars 2022

###############################################################

///Scientific environment///
INRAE is a public research institute under the dual supervision of the Ministry of Agriculture and the Ministry of Research. It is a major player in research and innovation created on January 1, 2020. Resulting from the merger between INRA and Irstea institutes, INRAE brings together a community of 12,000 people, with over 200 research units and 42 experimental units located throughout France. The RIVERLY unit in Lyon-Villeurbanne gathers expertise in hydrology, hydraulics, ecology, ecotoxicology and environmental chemistry for risk management and river restoration, based on the understanding of river functioning and dynamics.
In this unit, the research activities of the team ECOTOX (https://www.ara.inrae.fr/lyon-riverly-ecotox) aim to characterize the exposure of organisms to chemical contamination in aquatic environments, to evaluate and predict the toxic effects at the organism level and the chemical hazard for animal populations in these ecosystems. The team (3 research scientists and 8 permanent technicians/engineers) addresses issues related to the transfer of contaminants in organisms, the evaluation and understanding of the chronic toxicity of contaminants (endocrine disruption, transgenerational effects) using physiological and molecular approaches, the characterization of the differences in sensitivity among populations or species (long-term exposure, adaptation, plasticity, etc.), the establishment of links between chemical pressures on watercourses and field ecotoxicological impacts.

/// Research profile ///
The team’s research work in ecotoxicology is carried out with a view to environmental relevance. This work, which advocates a « field ecotoxicology », integrates the issue of the variability of environmental conditions encountered by organisms exposed to chemical contamination within aquatic ecosystems. These environmental conditions can also constitute additional sources of stress (thermal, osmotic, trophic, etc.). The contribution of the ecophysiological approach is therefore fundamental (and complementary to the biomolecular and modeling skills of the team) to meet the objective of an ecotoxicology focused on the prediction of toxic risk in the fluctuating conditions encountered in aquatic environments. Within the team ECOTOX, you will conduct such an approach to understand the toxic impacts of chemical contamination and environmental stressors at the organism level, and thus contribute to studying the biological determinants of the vulnerability of animal species to contamination of aquatic environments. You will develop an experimental approach that can range from methodologies under controlled conditions to innovative methods of organism instrumentation in natural populations, or by using “field laboratory » devices. You will lead the development of this experimental approach on new biological models within the team, seeking the integration of the diversity of species sensitivities to environmental contaminants. Even if the choice of the model species is not fixed a priori, the fish model is currently a priority. The opportunity to benefit from the wealth of physiological and molecular knowledge available today in vertebrates would indeed be conducive to the synergy pursued today around biomarkers and environmental omics approaches within the team. This choice would also constitute a support to feed the interactions within RIVERLY around the questions of the vulnerability of fish populations to environmental stressors, or which could benefit from structuring collaborations with various units of the AQUA department developing such experimental approaches in aquatic ecology.

Contact and application
Team contact: Arnaud Chaumot [email protected] +33 (0)4 72 20 87 88
Website for official candidate profile and application: https://jobs.inrae.fr/en/open-competitions
Opening date for application: From February 8 to March 8, 2022

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].