Structure d’embauche :
Wild Chimpanzee Foundation (WCF) / la Fondation pour les Chimpanzés Sauvages

Contexte :
La WCF en appui au gouvernement Guinéen, ont entamé depuis 2015 un projet de création de Parc National de presque 8000 km², le long du fleuve Bafing, à cheval entre les régions naturelles du Foutah-Djallon et de la Haute-Guinée. Cette zone abrite l’une des dernières plus grandes populations de Chimpanzés d’Afrique de l’Ouest. Le processus de création du Parc est en cours, des inventaires fauniques, études démographiques et focus group ont eu lieu, et des études complémentaires biologiques et socio-économiques restent à mener jusqu’au décret de classement du Parc. Ce Parc sera aussi une zone de compensation des activités minières (impacts négatifs résiduels) qui affecte les chimpanzés dans certaines concessions minières en dehors de la zone.

Description du poste :
Sous la responsabilité du directeur du bureau de Labé, le Responsable sera en charge du développement et du suivis des diverses activités prévues dans le cadre du programme environnement :
• Développement de partenariat pour la mise en place d’un ambitieux programme de reforestation par régénération naturelle ;
• Développement d’un programme de régénération naturelle forestière dans la région du Moyen Bafing;
• Développement d’un programme de suivi de la biodiversité notamment sur les mammifères, les oiseaux et la botanique ;
• Supervision des divers suivis en cours (Climatique et hydrologique) ;

Le temps de travail s’effectuera principalement au bureau et plus ponctuellement sur le terrain. Les missions de terrain peuvent durer d’une semaine à 1 mois.

La personne recrutée aura en charge, au sein de son pôle environnement, la supervision d’une équipe permanente, et de nombreux autres assistants ou personnels temporaire

Profil/Compétences :
Le futur responsable de programme Environnement doit pouvoir comprendre rapidement les enjeux et les problématiques liées à la dégradation des milieux naturels en zones tropicale sèches. Elle doit avant tout se sentir très concernée par la protection de la nature et donc faire preuve d’une très grande motivation. De plus, ses capacités d’écologue devrait lui permettre d’établir de façon autonome ses premiers diagnostics, afin de se créer une culture et une expérience spécifique aux enjeux qu’il rencontrera. Cela lui permettra de faire état de ses observations, tout en proposant une série de réflexions et solutions éventuelles.
La personne recrutée devrait :
– Maitriser les spécificités, exigences et contraintes liées aux suivis écologiques, en termes de connaissances sur les méthodes, la biologie des modèles étudiées, les diverses logistiques à anticiper et à mettre en place.
– Si possible, faire preuve d’un investissement en termes de traitements et d’analyses de données (R, SIG, Excel) sur informatique,
– Définir les objectifs généraux et détaillés des activités qu’il devra mener, pour ensuite proposer des budgets calibrés, être capable de les suivre, et d’établir sa propre comptabilité (et suivi budgétaire),
– Rédiger des rapports scientifiques de qualité, en Français comme en Anglais.
– Maintenir régulièrement le contact avec les communautés villageoises, et devra faire preuve d’une forte adaptabilité culturelle, d’ouverture, et de compréhension.
– Superviser une équipe de travail polyvalente (agents de technique de terrain plus ou moins expérimentée, assistant de bureau, et divers chargés d’études). La personne recrutée doit être proactive, faire preuve d’initiative, être force de proposition, travailler de façon autonome et en équipe.
– Faire preuve d’une forte adaptabilité aux conditions de vie parfois isolée, au confort parfois restreint, et aux nombreux déplacements (terrain, Labé, Conakry).

Qualification :
– Formation en agroforestrie ou écologie de Bac +5 avec au minimum 5 années d’expérience.
– Une expérience de terrain avec des projets agroforesterie ou de régénération forestière naturelle sera préféréee
– Connaissance en gestion forestière et restauration écologique des milieux tropicaux, et plus spécifiquement des savanes tropicales sèches,
– Bonne maitrise des concepts d’écologie évolutive et fonctionnelle, biologie de la conservation, écologie du paysage,
– Bonne maitrise des méthodes et techniques d’inventaire et de suivis de la biodiversité, et plus spécifiquement sur les grands mammifères,
– Bonne maitrise en analyse bio-statistique (descriptives, inférentielle et prédictive),
– Bonne capacité physique (terrain),
– Capacité à supporter l’isolement familiale et sociale sur de longues périodes.

Prise en charge :
Ce poste est sur la base d’un contrat de consultant indépendant d’une durée de un an renouvelable. Un billet d’avion aller/retour par an est pris en charge par la WCF pour chaque contrat de travail.

Salaire à débattre selon les compétences.

Langue requise :
Français,
Anglais (bon niveau, Lu, parlé, écrit)

Début de prise de poste :
Le plus tôt possible
Pour 1 an minimum

Délai de dépôt des candidatures
Le plus rapidement possible

Contact :
Envoyer son CV, sa lettre de motivation et le nom et contact (email) de 2 référents
Par mail : [email protected] et [email protected], avec l’objet suivant RPE_WCF_Nom_Prénom

Information sur la structure :
Site web : http://www.wildchimps.org

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].