L’Ecomusée de Marquèze (40) prépare une exposition sur « l’airial landais », qui se tiendra en 2020, marquant ainsi le 50ème anniversaire de la création du Parc et de l’Ecomusée de Marquèze. La reconnaissance et la préservation de l’architecture rurale ont été à l’origine de la mise en place du musée de plein air, devenu depuis écomusée. Aujourd’hui, le cinquantenaire de l’institution offre l’occasion de remettre ces thématiques au centre du propos de l’écomusée en les actualisant.
L’objectif de cet appel à contribution est d’obtenir une meilleure connaissance des habitants des airiaux du Parc naturel régional dans leurs modes d’appropriation et d’usages actuels : lieux de villégiature, résidences secondaires, habitations permanentes ou encore gîtes touristiques. Par ailleurs, les habitations contemporaines inspirées du modèle de l’airial devront également être étudiées (« lotissements » airiaux), afin de cerner les forces et les limites de ce type d’habitat et d’occupation de l’espace pour des usages actuels.

Pour en savoir plus sur cette offre, ses modalités de participation et de rémunération, merci de contacter:
[email protected]

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Il leur appartient notamment de fournir les éléments pratiques tels que date, lieu, coordonnées de contact, etc. Cela est d'ailleurs précisé sur la page de dépôt des offres. Les modérateurs de SFEcodiff n'ont pas accès à ces informations.

Pout toute autre question, merci de contacter [email protected].