Le réchauffement climatique récent suggère l’avancée des espèces adaptées aux climats chauds et secs en région méditerranéenne. Ces changements s’effectuent au sein d’un espace fortement structuré. Tandis que le rôle de l’altitude est bien connu, le rôle de l’utilisation de terres, la biologie des espèces et la variabilité régionale du climat restent inexplorée.
L’Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie (IMBE) coopère avec le Conservatoire Botanique Méditerranéen (CBN Med) dans le projet i3REF pour quantifier les impacts du réchauffement récent sur la flore en région méditerranéenne.
Dans ce cadre, le/la stagiaire recruté.e effectuera des analyses spatiales utilisant un SIG, structurera des bases de données floristiques, et quantifiera l’impact du changement climatique en analysant les données sous R. Le/la stagiaire complètera des bases de données existantes concernant la biologie des espèces, il/elle accompagnera les chercheurs du projet sur le terrain pour l’étude de la flore (relevé, prélèvements). Il/Elle écrira un rapport final sous format d’article et présentera son travail lors d’une soutenance qui sera repris dans une conférence grand public.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].