CONTEXTE
Dans le cadre du programme CASDAR VitiForest, démarré en janvier 2015, plusieurs dispositifs ont été mis en place pour décrire le comportement de systèmes agroforestiers en contexte viticole.

Cette démarche exploratoire décrira pendant 3 années l’impact de l’arbre sur la vigne à l’échelle parcellaire : impact sur le microclimat, sur le comportement agronomique de la vigne et sur la biodiversité. Une analyse socio-économique de ces systèmes agroforestiers viticoles complètera l’approche technique.

Trois typologies de production du grand Sud-Ouest font l’objet de cette étude :
Bordeaux, Cahors, Côtes de Gascogne.

Au delà de l’acquisition de données, Vitiforest propose aussi de constituer un groupe opérationnel de partenaires pour le partage de connaissances en matière de pratiques agroforestières et agroécologiques en viticulture.

L’association Arbre et paysage 32 coordonne ce programme en lien avec l’IFV Sud-Ouest et d’autres partenaires : Vitinnov, INRA Dijon, CESBIO, Bordeaux Sciences Agro, Chambres d’Agriculture.

DESCRIPTION DE LA MISSION
Le stagiaire effectuera des suivis de biodiversité (arthropodes, flore, et éventuellement
faune du sol) et de pression parasitaire sur une parcelle de vigne aménagée en agroforesterie depuis 8 ans afin d’estimer l’influence des arbres. Il se chargera aussi de l’analyse des données.
Les protocoles retenus lors de la campagne 2015 seront à améliorer (taxons visés, plan d’échantillonnage, etc) en lien avec les résultats obtenus.

Une seconde mission (qui reste à préciser) sera de participer au début de recensement de parcelles associant arbres et vigne.

Début de stage : Mars-Avril 2016
Lieu : Gers – Basé à Auch et sortie terrain sur le secteur nord-ouest du département

Date limite de candidature : 6 novembre 2016

CONDITIONS DE TRAVAIL
– Stage basé dans le Gers (bureau à Auch et relevés terrain au nord-ouest du
département).
– Déplacements à prévoir sur les sites expérimentaux (préférentiellement avec un
véhicule de l’association d’entreprise).
– Gratification : minimum légal en vigueur

PROFIL CANDIDAT-E
Etudiant(e) en dernière année d’école d’ingénieurs agri/agro/environnement ou master 2 biologie/environnement
– Autonomie, rigueur
– Goût prononcé pour l’entomologie et/ou la botanique
– Organisation, interprétation et analyses statistiques de données
– Bonnes capacités de communication
– Permis B et véhicule personnel (si besoin)

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].