CONTEXTE

Nova-Flore est une entreprise spécialisée dans le développement de mélanges de graines de fleurs telles que les prairies fleuries et jachères fleuries. L’activité de la société orientée vers les collectivités, le grand public et le monde agricole la positionne comme un véritable acteur en matière d’écologie urbaine, d’aménagement de l’espace agricole et de préservation de la biodiversité.
Depuis 2013, la société Nova-Flore propose de nouvelles solutions d’amélioration de la santé du végétal, grâce notamment à l’utilisation des mycorhizes, associations symbiotiques entre des champignons et les racines des plantes. Cette orientation renforce les compétences de l’entreprise pour concevoir de nouvelles solutions naturelles, durables et respectueuses de l’environnement.

Le développement et l’amélioration continue de ces solutions passe nécessairement par une démarche expérimentale. Ce stage s’inscrit donc dans le cadre du programme « recherche et développement » engagé par Nova-Flore pour acquérir des références techniques et scientifiques sur les interactions plantes-champignons mycorhiziens.
MISSIONS
Dans ce contexte et sous la responsabilité de l’ingénieur environnement, le (la) stagiaire aura pour mission d’évaluer les effets de la mycorhization sur le développement de différents végétaux. Les espèces végétales testées dans le cadre de l’essai ne sont pas totalement arrêtées à ce jour mais l’étude portera sur la strate de végétation herbacée (plantes à massifs, vivaces, graminées, prairies fleuries…).
Pour chaque espèce végétale, une étude comparative sur les paramètres de développement et de floraison sera réalisée entre individus mycorhizés et témoins non mycorhizés. Différents dosages d’inoculum mycorhiziens seront également testés afin de déterminer la concentration la plus à même de permettre un développement optimal de la plante.
Cette étude comportera un travail de bibliographie et une phase d’expérimentation réalisée au siège de l’entreprise à Champigné (49) et chez des professionnels associés au projet (ce point reste à valider). Des déplacements seront donc possibles.

► Dans le cadre de sa mission, le (la) stagiaire participera aux actions suivantes :
– Recherche et synthèse bibliographique sur les mycorhizes (état de l’art sur le sujet) et sur les espèces végétales testées (biologie, physiologie, itinéraire cultural…)
– Participation à l’élaboration du protocole d’expérimentation (dispositif expérimental, variables suivies, méthodologie d’analyse des données…)
– Réalisation des notations de terrain sur les différents végétaux retenus pour l’étude, à l’aide de tablettes tactiles
– Analyse statistique des données (logiciel R), interprétation des résultats et rédaction d’un rapport d’étude

PROFIL RECHERCHÉ :
– Bac+5 (Ingénieur/Master 2) Spécialité horticulture/production végétale/ agronomie
– Intérêt prononcé pour le domaine du végétal, en particulier pour l’horticulture et la production végétale
– Intérêt et connaissances en biologie et physiologie végétale, biologie du sol, agronomie, interactions plantes-champignons
– Maitrise et pratique des outils statistiques (logiciel R)
– Intérêt pour les travaux de terrain et de laboratoire
– Rigueur scientifique, autonomie, esprit d’initiative
– Bonnes capacités rédactionnelles et relationnelles
– Permis B obligatoire

INDEMNITES
Indemnités : gratification selon barème en vigueur

CONTACT
Envoyer CV et lettre de motivation par mail de préférence à :
ROULLOIS Vincent, Responsable du service R&D
[email protected]
02 41 22 17 11

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].