CONTEXTE :
Le projet CIRFE (Cumul d’Infrastructures linéaires de transport terrestre et Relations Fonctionnelles Ecologiques) est un projet ministériel amorcé par le programme ITTECOP. Le bureau d’étude TerrOïko est porteur du projet en collaboration avec la station d’écologie CNRS de Moulis (SEEM-CNRS). L’objectif est d’évaluer les effets des Infrastructures Linéaires de Transports terrestres et leurs emprises (ILTe) sur la connectivité des populations animales. Pour ce faire, des données empiriques de terrain (suivi pluriannuel de populations par Capture-Marquage-Recapture et génétique des populations) d’espèces indicatrices seront comparées à des données simulées issues de différentes méthodologies provenant de la recherche scientifique. Quatre espèces sont suivies : le Myrtil (Maniola jurtina), la couleuvre à collier (Natrix natrix), l’alyte accoucheur (Alytes obstetricans) et la féronie noire (Abax parallelepipedus). La zone d’étude d’environ 250 km² se trouve dans une zone de cumul d’ILTe en Dordogne, entre Périgueux et Brive-la-Gaillarde.

DESCRIPTION DU STAGE :
Les stagiaires auront pour rôle d’assister le doctorant en charge du projet dans la collecte de données de terrain. Les suivis seront réalisés sur un ensemble de sites couvrant l’intégralité de la zone d’étude en Dordogne.
Les quatre espèces seront activement recherchées pour réaliser des prélèvements génétiques. En parallèle, des suivis CMR seront réalisés sur l’alyte accoucheur (nocturne) et le Myrtil. Des expériences annexes seront également conduites (comportement, dispersion).

Plus particulièrement les rôles des stagiaires seront les suivants :
-Participer à la capture des individus en milieu naturel.
-Participer au marquage et aux mesures des individus.
-Aider à la mise à jour de la base de donnée terrain.
-Cartographier et analyser les données selon les compétences de chacun.

COMPÉTENCES REQUISES :
Étudiant(e)s motivé(e)s et dynamiques, capable de travailler en groupe et intéressé(e)s par les questions d’écologie. Le stage demande une aptitude pour la manipulation d’animaux vivants, des compétences naturalistes, une bonne forme physique et une forte motivation pour le travail de terrain (parfois dans des conditions difficiles : pluie, chaleur, terrain nocturne). Ce stage s’adresse aux étudiants provenant de formations environnementales de bac +2 à bac +4 (BTS, IUT, licence, master, etc.).

REMARQUE:
Les stagiaires travailleront avec le doctorant en charge du projet ainsi qu’avec des chercheurs et professionnels issus de la station CNRS de Moulis et de TerrOïko.

MODALITÉS ET DATES DES STAGES :
-Stage 1 (~8 semaines) :
Entre le 4 avril et 15 juin 2016. Axé principalement sur la couleuvre à collier et l’alyte accoucheur.
-Stage 2 (~8 semaines) :
Entre le 15 juin et le 02 septembre 2016. Axé principalement sur le Myrtil et la féronie noire (comprenant également des suivis sur couleuvre à collier et alyte accoucheur).

HÉBERGEMENT ET RÉMUNÉRATION :
Les stagiaires seront logés au logement de terrain à La Bachellerie (chambres partagées). Aucune indemnité prévue en dehors du logement.

CLÔTURE DES CANDIDATURES :
Février 2016

CONTACT :
[email protected]
Jonathan Remon, doctorant, TerrOïko et SEEM-CNRS

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].