A – Contexte et objectifs du stage :
Il est admis que les variations de l’environnement lumineux via les ouvertures de la canopée sont un des facteurs déterminant de la dynamique forestière (Brokaw, 1985; Chambers et al., 2013). Cependant le facteur lumière étant difficile et cher à appréhender (Baraloto and Couteron, 2010). Ceci constitue un réel handicap pour comprendre et mesurer « l’effet lumière » sur les populations d’arbres, surtout si l’on s’intéresse à des espèces semi héliophiles, dont l’écologie est en partie dépendante de la lumière (Laurans et al., 2012). C’est notamment le cas de deux espèces exploitées, l’Angélique (Dicorynia Guianensis) et du Gonfolo rose (Qualea rosea), qui représentent plus des deux tiers du volume de bois récolté en Guyane.
Aujourd’hui, les progrès dans l’acquisition et le traitement des données LiDAR (Light Detection And Ranging) permettent d’avoir une description précise de la canopée (de l’ordre du m2), sur des surfaces de plusieurs milliers d’hectares. Ainsi, des données LiDAR multidates permettront l’apport d’un indice lumière dans le cadre de l’amélioration de modèles de survie et de croissance d’espèces semi-héliophiles exploitées.
Dans ce but, différents inventaires de régénération complémentaires aux données actuelles (projet DYGEPOP (projet ONF, programme FEDER 2007-2013) et issues du dispositif de Paracou (CIRAD)) sont nécessaires. Ce stage s’insère dans le sujet de thèse de Thomas Gaquiere, dont l’un des objectifs a une finalité d’application à la régénération d’espèces exploitées et d’amélioration de simulateurs forestiers pour ces espèces cibles.
B – Méthodologie / moyens mis en œuvre :
– État des lieux critique de la bibliographie concernant la réponse des espèces d’arbres semi- héliophiles à l’exploitation forestière en milieu tropical.
– Un protocole d’échantillonnage complet sera mis en place sur des parcelles forestières en forêt exploitée.
– Évaluation de la réponse des populations d’espèces d’arbres semi-héliophiles exploités en Guyane quant aux différentes typologies d’ouvertures induites par l’exploitation forestière passée.
D- Résultats attendus/ modes de restitution :
– Campagne d’échantillonnage de la régénération d’espèces semi-héliophiles, sur plusieurs parcelles en forêt anciennement exploitée à l’échelle de la Guyane.
-Caractérisation du besoin des espèces semi-héliophiles en lumière pour leur régénération en forêt exploitée.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].