Contexte.
La théorie de la biogéographie insulaire (TIB) prédit que le la diversité spécifique dans un habitat isolé (île) est déterminée par le taux d’extinction et de colonisation par dispersion à partir d’un habitat source (continent) (MacArthur and Wilson 1963). La TIB constitue une des pierres angulaires des théories de la diversité des communautés et de la dynamique des métapopulations, et représente un outil important pour la gestion et la conservation des espèces. Le premier objectif de ce stage sera de tester empiriquement les prédictions de la TIB.

Par ailleurs, la TIB considère toutes les espèces comme équivalentes fonctionnellement et ne permet donc pas de faire des prédictions sur l’assemblage des réseaux trophiques, dont dépendent pourtant le fonctionnement et la dynamique des écosystèmes. Le deuxième objectif du stage sera de développer à partir de la littérature existante des prédictions concernant l’assemblage des réseaux trophiques dans le cadre de la TIB (Gravel et al. 2011, Massol et al. 2017), puis de tester empiriquement ces prédictions.

Méthodes.
L’étudiant(e) appliquera des méthodes publiées à des données déjà disponible à ESE sur les taxons présents dans le marais (continent) et dans 90 mares (îles) de Brière. A partir des informations de la littérature et de la base de données AquaticWeb de Gérard Lacroix (iEES-Paris), l’étudiant(e) reconstituera les liens trophiques pour l’ensemble des taxons présents dans la base de données afin de construire un « réseau régional ». Les réseaux du marais et de chaque mare seront des « instanciations locales » du réseau régional, générées à partir des taxons présents localement. Sur chacune des instanciations locales, l’étudiant(e) calculera des descripteurs topologiques (longueur des chaînes, connectance, omnivorie…). Enfin, ces descripteurs topologiques seront utilisés comme réponse dans des modèles statistiques pour tester les prédictions théoriques.

Informations pratiques.
Lieu du stage: UMR ESE, 65 rue de Saint-Brieuc, Bât. 15, 35042 Rennes Cedex, France.
Gratification: selon les règles en vigueur à l’INRA.

Modalités de candidature.
Envoyez au format pdf à Eric Edeline ([email protected]) un CV détaillé, les relevés de notes en master 1 et une lettre de motivation. Un court projet de recherche développant les éléments méthodologiques ci-dessus sera un plus pour la candidature.

Références.
Gravel, D. et al. 2011. Trophic theory of island biogeography. – Ecol. Lett. 14: 1010–1016.
MacArthur, R. H. and Wilson, E. O. 1963. An equilibrium theory of insular zoogeography. – Evolution 17: 373–387.
Massol, F. et al. 2017. Island biogeography of food webs. – In: David A. Bohan, A. J. D. and F. M. (ed), Advances in Ecological Research. Academic Press, pp. 183–262.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].