Contexte : Depuis plusieurs dizaines d’années, les plantations d’hévéa (Hevea brasiliensis, arbre à caoutchouc) se sont fortement étendues en Asie du Sud-Est, notamment dans les zones montagneuses au nord de la Thaïlande. Cette expansion a un impact fort sur l’environnement, en particulier concernant la conservation de la biodiversité et du sol. Il a en effet été constaté que sous ces plantations, le ruissellement de surface et le détachement de sol étaient très élevés, causant d’importants problèmes d’érosion. Un projet est actuellement en cours pour évaluer les interactions entre les pratiques agricoles, les communautés d’adventices et la protection du sol contre l’érosion.

Objectif du stage : Une expérimentation est en cours dans 2 plantations d’hévéa, où les adventices sont contrôlées soit par coupe, soit par épandage d’herbicides, pour déterminer l’effet de l’arrêt de ces pratiques sur le couvert. L’étudiant-e aura pour objectif d’analyser des images prises régulièrement depuis octobre 2016 afin de mesurer la proportion de couvert (utilisation d’ImageJ et de scripts pré-existants). Selon les intérêts de l’étudiant-e, différentes analyses pourront alors être mises en place en utilisant le logiciel R :
corrélation du couvert avec les données météo (pluviométrie);
résilience du système après épandage d’herbicides ou coupe;
effet de la défoliation des arbres sur la dynamique de croissance;
lien avec le détachement de sol et l’érosion locale.

Date et lieu du stage : 3 à 4 semaines de juin à juillet, à Institut de Recherche pour le Développement, Bondy.

Pour candidature et informations complémentaires : Margot Neyret – [email protected].fr,

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].