Lieu : Laboratoire d’Écologie Alpine (LECA), Université Savoie Mont Blanc (USMB), campus de Savoie Technolac
Encadrants : Sébastien Ibanez (MCF USMB), Antoine Duparc (Doctorant), Marjorie Bison (Postdoc), Anne Loison (DR CNRS)
Période du stage : printemps 2016, dates précises à convenir avec l’étudiant
Thématique :
La population de chamois du massif des Bauges (Savoie) est étudiée depuis une trentaine d’années par plusieurs organismes (ONCFS, LECA, PNR des Bauges). Un des thèmes actuels de ces études est de mieux comprendre comment les chamois exploitent les ressources végétales disponibles. Cet aspect peut être abordé grâce aux données acquises au cours des dernières années. Premièrement, de nombreux individus sont équipés par des colliers GPS depuis 2003, ce qui nous a permis d’identifier des groupes d’individus qui fréquentent différentes parties du massif. Deuxièmement, les fragments d’ADN végétal présents dans les crottes de chamois prélevées sur le terrain ont été analysés de manière à déterminer le régime alimentaire. Troisièmement, des mesures morphologiques, biochimiques et biomécaniques ont été effectuées sur les principales plantes constituant le régime alimentaire du chamois. Quatrièmement, la répartition des communautés végétales dans tout le massif a été cartographiée.
Objectif :
L’objectif de ce stage est d’étudier le lien entre la structure spatiale des chamois et la variabilité intra ou inter groupe du régime alimentaire. L’étudiant aura à conduire des analyses de données qui combinent l’ensemble des quatre types d’informations, de manière à tester si les groupes de chamois ont des préférences alimentaires contrastées. La variabilité du régime d’un individu à l’autre au sein d’un même groupe sera ainsi comparée à la variabilité du régime entre les groupes, en prenant en compte ce qui est disponible dans la nature pour chaque groupe.
Méthodes : analyses de données avec le logiciel R
Compétences nécessaires avant le début du stage : programmation avec R, notions en écologie des communautés, en écologie fonctionnelle et en écologie des populations.
Compétences à acquérir en début de stage : gestion de base de données, analyses multivariées, analyses spatiales, utilisation d’un Système d’Information Géographique (SIG).

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].