Analyse spatio-temporelle de l’évolution des forêts du PNR Luberon de 1860 à aujourd’hui

Stage M1 de 3 mois (juin à août)

Laboratoire d’accueil :

Unité RECOVER (Risques, Ecosystèmes, Vulnérabilité, Environnement, Résilience)
Equipe EMR (Ecosystèmes Méditerranéens et Risques)
Irstea Aix-en-Provence
3275 route de Cézanne
CS 40061
13182 Aix en Provence Cedex 5
Tel. 04 48 66 99 10

Coordonnées des responsables :

Juliet Abadie
Doctorante
Tel. 04 42 66 99 68
Mail. [email protected]

Laurent Bergès
Chercheur
Tel. 04 42 66 99 06
Mail. [email protected]

Sujet du stage et objectifs

Selon l’histoire de l’occupation des sols, on distingue deux types de forêts : les forêts anciennes, présentes depuis plusieurs siècles, et les forêts récentes, apparues depuis. Cette distinction se fait à partir de cartes anciennes disponibles : celle qui fait référence en France est la carte d’Etat-Major (Dupouey, 2007), réalisée en 1860 sur le PNR du Luberon. Un premier objectif est de préciser l’évolution spatio-temporelle des forêts du PNR Luberon en récupérant l’information à une date intermédiaire, autour de 1958. Cela permettra de connaître la proportion de forêts anciennes qui ont pu être déboisées entre 1860 et aujourd’hui et de distinguer les forêts récentes présentes depuis plus ou moins de 50 ans. Le second objectif est d’expliquer cette évolution par des facteurs naturels et/ou anthropiques spatialisés.

Ce stage s’intègre dans le cadre d’une thèse intitulée « Trames forestières et biodiversité floristique : rôles de la connectivité et de l’histoire ».

Missions

– Digitalisation des forêts à partir des photos aériennes historiques d’une partie du Luberon datant de 1958 environ : selon le temps disponible et la difficulté de la tâche, une distinction pourra être faite entre les grands types de peuplement (feuillus, conifères, mixte), et le mode de recolonisation des forêts récentes (naturelle ou par plantation)

– Croisement des couches « Etat-Major-1860 », « Forêts-1958 » et « OcSol-2006 » pour quantifier spatialement l’évolution des forêts aux différentes périodes dans le PNR Luberon

– Analyse spatiale des facteurs de recolonisation forestière selon les différentes périodes (topographie, caractéristiques du substrat, distance au bâti, démographie, etc.)

Profil du candidat :

– Etudiant M1 en géomatique, géographie ou en écologie avec bases de télédétection
– Habitude dans la digitalisation
– Familiarisation avec les outils de cartographie (ArcGIS ou QGIS de préférence)
– Rigueur et capacité d’organisation

Informations recrutement :

Durée du stage : 3 mois
Date de prise de fonction souhaitée : 1er juin 2016
Rémunération : selon grille de rémunération des stagiaires en vigueur depuis le 1er janvier 2016.
Lieu du stage : Centre IRSTEA d’Aix-en-Provence (13)

Les candidatures sont à envoyer par mail avant le 18/03/2016 inclus aux responsables du stage avec comme objet « candidature digitalisation 1958 ». Une candidature comprendra un curriculum vitae et une lettre de motivation (indiquer nom et prénom sur chaque document). Pour tout renseignement complémentaire sur le poste, s’adresser aux responsables du stage.

Référence citée :

Dupouey, J.L., Bachacou, J., Cosserat, R., Aberdam, S., Vallauri, D., Chappart, G. & Corvisier de Villèle, M.A. (2007) Vers la réalisation d’une carte géoréférencée des forêts anciennes de France. Le Monde des Cartes, 191, 85-98.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].