Les caméléons sont des sauriens connus pour leur capacité à changer de couleur en l’espace de quelques secondes.
Cependant ce n’est que depuis quelques années que de véritables avancés ont été faites dans ce domaine, notamment sur son implication dans les interactions sociales (Ligon & McGraw, 2013), les mécanismes sous-jacents (Ligon & McCartney, 2016 ; Teysier et al., 2015) ainsi que son évolution (Stuart-Fox & Moussali, 2008 2009 ; Stuart-Fox et al., 2007). Les structures dermiques impliquées dans le changement de couleurs, appelées chromatophores, ainsi que les facteurs physiologiques à l’origine du changement de couleurs sont connus. Or, il existe des différences marquantes entre les 11 genres de caméléons concernant leur capacité à changer de couleur, avec des genres, comme Brookesia et Rhampholeon qui deviennent plus claires ou plus foncés, et des genres qui présentent de grandes palettes de couleurs et de motifs, tel que Furcifer et Chamaeleo ; mais pour autant aucune études visant à comparer les chromatophores présents au sein de chaque genre, et pouvant donc expliquer ces différences en termes de changement de couleurs, n’a encore été réalisé.
Le stage que nous proposons vise à étudier l’évolution des structures dermiques, appelées chromatophores, impliquées dans le changement de couleur des caméléons. Ce stage consistera principalement à observer des lames histologiques de derme de caméléons, et d’y relevés les chromatophores présents ainsi que l’épaisseur des différentes couches de chromatophore, afin de compléter les données préliminaires obtenues l’année dernière par l’une de nos stagiaire. A raison de dix genres (sur les onze existant), 3 espèces/genre, 1-3 spécimens/espèces, 8 régions échantillonnés/spécimens et 2 colorations/régions, l’étudiant devra donc observer et mesurer environ 722 lames histologiques.
Afin de comprendre les différences entre les genres, l’étudiant étudiera également le liens entre les structures dermiques et l’écologie, tel que l’habitat, des différentes espèces échantillonnées.
Nous recherchons de préférence un étudiant ayant attrait pour l’étude de l’évolution des organismes sachant faire preuve de patience et de rigueur dans son travail. Des compétences en analyses d’image sont un plus, ainsi que des compétences en analyses statistiques ou en histologie.
Nous encourageons vivement tout étudiant intéressé par ce sujet et pouvant être disponible pour ce stage pour une durée de 2mois compris entre Février et Juin (de préférence consécutif).

Merci de nous contacter à l’adresse suivante : [email protected] , accompagné d’un CV et d’une lettre de motivation, et de préciser dans le corps de votre mail vos disponibilités pour ce stage.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].