Contexte :
Ce stage s’intègre dans le projet de recherche DynEtang, qui a pour objet l’étude physico-chimique et biologique des petites étendues d’eau (étangs). La gestion de ces plans d’eau qui font partie du patrimoine hydrique de la région Centre Val de Loire, dont l’origine est pour une large part anthropique, nécessite de comprendre leur dynamique à la fois hydrologique, hydrosédimentaire, géochimique et biologique et les interactions qu’entretient l’Homme avec ces milieux.
Le laboratoire CITERES de Tours est un des partenaires de ce projet et le stage sera donc basé à Tours, en dehors de phases de terrain. Le site d’étude proposé pour ce stage se situe dans le Parc Naturel Régional de la Brenne, qui fait partie du SDAGE Loire. Cet axe Ligérien fait partie de la zone protégée dont l’un des principaux objectifs est l’amélioration de la qualité des eaux et des sédiments dans l’optique d’atteindre le bon état écologique et rétablir la continuité sédimentaire (Directive Cadre sur l’Eau 2000/60/EC). La gestion de la ressource en eau, des activités récréatives et des loisirs forme le lot quotidien des préoccupations des gestionnaires du patrimoine naturel. Elle forme le domaine d’action prioritaire des parcs naturels en particulier celui de la Brenne.

Objectifs du stage :
Ce stage a pour objectif de caractériser les flux hydro-sédimentaires à l’échelle du versant. Il s’agira, grâce à la mise en place de parcelles d’érosion in situ de quantifier et qualifier les flux d’eau et de sédiments qui s’écoulent vers les étangs. Si ce stage s’intègre dans un projet de recherche, les missions confiées au stagiaire seront orientées pour un stage « ingénieur ».

Organismes d’accueil
Structure d’accueil & Lieu de travail : laboratoire CITERES, UMR CNRS 7324, Université François Rabelais, 37200 Tours

Encadrement : Séraphine Grellier, CITERES, UMR CNRS 7324
Courriel : [email protected]

Profil souhaité
– étudiant(e) de Master 1 ou 2 en hydrologie, hydrosystèmes et gestion des bassins versants ou étudiant(e) d’école d’ingénieur dans le domaine de l’environnement ;
– bonnes connaissances en hydrologie et pédologie ;
– bonne aptitude au travail de terrain et de laboratoire ;
– rigueur, autonomie ;
– qualités rédactionnelles ;
– maîtrise des outils statistiques couramment utilisés en hydrologie ;
– permis B et véhicule personnel indispensables ;

Conditions de travail
– Stage de 4/6 mois, démarrage souhaité à partir de mi-février (début mars au plus tard) 2018
– Indemnisation : Indemnité forfaitaire légale et frais de déplacements.
– Stage basé à l’Université de Tours, laboratoire CITERES.

Merci d’envoyer un CV et une lettre de motivation à [email protected] avant le 15 janvier 2018.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].