Bonjour,

Nous proposons un stage de M1 sur les propriétés optiques de papillons transparents Amazoniens.

Les papillons présentent différentes stratégies de défenses anti-prédateurs. Les papillons comestibles ont des colorations les rendant peu détectables dans l’environnement, alors que les papillons toxiques présentent des couleurs aposématiques, c’est-à-dire des motifs colorés facilement détectables, que les prédateurs apprennent à éviter. Les papillons néotropicaux de la tribu Ithomiini (taper Ithomiini sur google pour voir des exemples) sont tous toxiques, mais certaines espèces ont des ailes en partie transparentes. La transparence étant généralement associée au camouflage, il est difficile de comprendre son rôle dans le cadre de l’aposématisme.

L’objectif du stage est de tester si la transparence est associée à une moindre détectabilité par les prédateurs dans certains milieux, suggérant ainsi une stratégie mixte mêlant camouflage et aposématisme.

Le stage se déroulera entièrement à Paris. Il consistera en des mesures de transmission et réflexion des zones transparentes et opaques sur des ailes de papillons de 10 espèces qui diffèrent par leur degré de transparence. Les spectres ainsi mesurés seront analysés à l’aide de modèles reproduisant la vision des prédateurs naturels des papillons, à savoir les oiseaux, dans différents habitats. Cette modélisation permettra de quantifier de façon rigoureuse et de comparer la visibilité de ces espèces en conditions naturelles.
Nous cherchons un/e candidat/e très méticuleux/se, endurant/e à la routine, autonome et intéressé/e par des mesures d’optique ainsi que par les questions évolutives. Bien que ça ne soit pas requis, avoir une expérience en physique et plus particulièrement en optique représentera un avantage certain.

Pour candidater à ce stage, merci de nous envoyer, à l’adresse [email protected]:
– un CV détaillé, mentionnant notamment les mentions, notes et rangs associés aux diplômes obtenus, les stages, et au moins une personne de référence (par exemple un ancien encadrant de stage ou un professeur)
– une lettre de motivation
– les dates auxquelles vous pouvez réaliser ce stage. Il est possible de faire ce stage sur deux mois, entre février et juin.

Marianne Elias
Institut de Systématique et Evolution de la Biodiversité
MNHN, Paris
[email protected]

et
Doris Gomez
Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive
Montpellier

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].