Contexte
La spatialisation des enjeux en termes de biodiversité est un préalable indispensable pour définir des politiques d’aménagement du territoire favorables ou impactant faiblement les écosystèmes. Pour ce faire, il est nécessaire de comprendre le lien entre le paysage et les espèces qui l’utilisent. Dans le cadre de ce projet nous nous concentrons sur les chiroptères. Ce sont des organismes très mobiles mais qui utilisent des corridors dans leurs déplacements. Ces particularités impliquent qu’ils sont fortement sensibles à la structure du paysage.
Le parc naturel régional Périgord Limousin est un territoire pertinent pour traiter ces problématiques car le cortège chiroptérologique est diversifié et le paysage est une mosaïque complexe de milieux agricoles et boisés. La connaissance de la distribution de ces espèces à l’échelle du Parc est cependant lacunaire.
Ce projet vise à améliorer la compréhension de l’utilisation du paysage par les différentes espèces de chiroptères présentes à l’échelle du territoire puis de la spatialiser. Pour ce faire une phase d’acquisition de connaissances est envisagée. D’une part, pour avoir une image fidèle de la présence de ces espèces à l’échelle de la zone d’étude et d’autre part pour disposer d’une cartographie précise et pertinente des habitats potentiels. Suite à cette collecte d’informations géo-référencées il sera ensuite possible de modéliser la distribution des espèces et d’identifier les paramètres environnementaux clés pour chaque espèce.

Sujet de stage
L’objectif de ce stage est de comprendre et de spatialiser l’utilisation qu’ont les chiroptères du paysage à l’échelle du territoire d’un Parc Naturel Régional. Pour ce faire, la première tâche consistera à cartographier l’occupation du sol de la zone d’étude ainsi que les éléments linéaires du paysage par photo-interprétation. Cette numérisation sera complétée par des missions de terrains pour vérifier et affiner la base de données géographiques. Dans un deuxième temps, cette couche décrivant l’habitat sera complétée par d’autres descripteurs environnementaux. Ces informations serviront de base pour construire des modèles prédictifs de la distribution des espèces de chiroptères en utilisant la plateforme Biomod2 sous le logiciel de statistique R. Cette modélisation permettra d’une part de spatialiser les enjeux de conservation pour ce taxon, mais également d’identifier les variables environnementales qui expliquent la distribution de chacune des espèces considérées. Les données de présence des espèces ont déjà fait l’objet d’une phase d’acquisition de terrain en 2015 et un complément sera réalisé en 2016.

Profil
Stage de 6 mois (début mars/avril 2016)
Niveau Bac+5 en écologie et/ou géographie physique
Maitrise des outils SIG (Qgis ou ArcGIS) notamment des outils et des procédures de création d’entité vectorielle
Maitrise du logiciel R
Etudiant motivé et rigoureux
Une connaissance de l’écologie et des méthodes d’échantillonnage acoustique des chiroptères serait un plus
Permis B
Gratification selon législation en vigueur et frais de déplacement pris en charge
Stage basé dans les locaux de la LPO Aquitaine à Villenave d’Ornon (33) et déplacement à prévoir

Contact
[email protected]

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].