RECONNECT: Renforcer la connectivité à la nature pour préserver la biodiversité

Encadrants:
Gladys Barragan Jason (SETE, Moulis) et Maxime Cauchoix (SETE, Moulis et LEFE, Toulouse)

Lieux de stage : Moulis, Ariège, France

Période : Février-Juillet 2022

Sujet :
Malgré la mise en place d’accords internationaux en faveur de la préservation de la biodiversité (ex : objectifs d’Aichi, CBD), les actions mises en place par les décideurs et leur efficacité restent malheureusement limitées puisque les objectifs n’ont pas été atteints. A travers une récente méta-analyse, notre équipe a montré que la connectivité à la nature (CN) -définie comme le sentiment d’appartenance au monde naturel- constitue un levier permettant de renforcer l’engagement des citoyens pour la préservation de la biodiversité (Barragan-Jason et al., 2022). En effet, la méta-analyse de 148 études corrélationnelles révèle que les personnes avec une forte CN sont plus heureuses et en meilleure santé, et sont également plus enclin à protéger la biodiversité. De plus, la méta-analyse de 57 études expérimentales montre que la CN augmente après la participation à des interventions comportementales impliquant une exposition à la nature (ex: ballade en forêt) ou la pratique de la pleine conscience (focaliser son attention sur le moment/environnement présent) alors qu’aucun effet n’est observé après des interventions visant à améliorer les connaissances sur l’environnement ou sur la biodiversité (cours magistraux, interventions dans les classes). Enfin, cette revue complète de la littérature souligne que la CN a été très peu étudiée chez l’enfant (moins de 10% des études publiées).
Ainsi, nos connaissances des phases de développement de la CN chez l’enfant sont pratiquement inexistantes. De plus, le lien causal entre « renforcement de la CN via des interventions » et « changement des valeurs et des comportements » des enfants, levier fondamental pour la préservation de la biodiversité et de l’environnement, reste à démontrer.
Pour combler ces lacunes, l’étudiant de Master réalisera une étude permettant de mesurer l’effet de 3 programmes: (1) exposition à la nature, (2) pleine conscience (3) transmission de connaissances via les systèmes sentinelles ECONECT (https://econect.cnrs.fr/), sur la CN (mesure avant et après à l’aide du test « Inclusion of Nature in Self » développé par Schultz). Nous évaluerons également, sur un sous-échantillon d’individus, si le renforcement de la connexion a un effet sur la perception de la biodiversité (biais attentionnels, test de l’association implicite), les comportements pro-environnementaux (jeux économiques) et le bien être (questionnaires standardisés). Pour mesurer le développement de la CN et la pertinence de chaque programme selon la tranche d’âge, nous testerons trois groupes d’âge (3-5 ans: N=150; 6-8 ans: N=150; 9-11 ans: N=150) répartis sur 3 sites d’études (Pays des traces: Saint Lizier (09), Vallée d’Orlu: Orlu (09), Ecolothéque: Montpellier (34)). A la frontière entre sciences sociales (psychologie du développement, économie comportementale), écologie et conservation, ce projet interdisciplinaire permettra de mettre en relation des partenaires académiques (Station d’Ecologie Théorique et Expérimentale et laboratoire d’Ecologie fonctionnelle et environnement) et non-académiques (Education nationale, communauté de communes, associations locales et nationales) qui participeront à la co-construction des interventions et à la diffusion de l’information auprès du grand public et de la communauté scientifique. Ce projet a une dimension régionale (Occitanie) et, si les résultats du stage sont concluants, pourra être étendu à l’échelle nationale via notre partenariat avec l’Office Centrale de la Coopération à l’Ecole (OCCE) et les réseaux d’éducation à l’environnement.
Pour candidater envoyer un email de motivation et un CV à [email protected] et [email protected]

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].