Type de contrat : stage de Master 2

Durée : 6 mois (février 2020 – juillet 2020)

Contexte :
Les zones côtières constituent des milieux d’interface entre les écosystèmes terrestres et marins qui concentrent 90% de la biodiversité marine. Or les eaux littorales sont les premières touchées par les activités humaines et sont les principaux vecteurs de contamination d’origine anthropique, notamment en zone portuaire, via le trafic maritime ou les pollutions accidentelles.
Dans ce contexte, la Directive Européenne Cadre Stratégie pour le Milieu Marin (DCSMM) a pour objectif de réaliser ou maintenir un bon état écologique des eaux marines et le suivi de la contamination est primordial afin d’évaluer ses effets et de proposer des mesures de remédiation aux fortes concentrations retrouvées sur certains sites.
Le projet QUAMPO, mené en collaboration avec la station de recherches sous-marines et océanographiques STARESO, a pour but d’évaluer la QUAlité des Milieux côtiers POrtuaires en Haute-Corse à partir de trois modèles (Mytilus galloprovincialis, Patella caerulea et Holothuria tubulosa).

Objectifs :
L’objectif de ce stage est de répondre au premier objectif du projet QUAMPO en évaluant l’état de santé des organismes modèles prélevés dans différents ports de Haute Corse, en se basant sur des analyses de leur réserves énergétiques (lipides, glycogène, protéines), de leur métabolisme énergétique (PK, PEPCK, LDH) et du stress oxydatif.

Compétences requises :
• Connaissance du milieu et des organismes marins
• Intérêt pour les questions environnementales et problématiques portant sur la préservation des milieux naturels
• Biochimie (dosage de lipides/protéines/glycogène, analyse d’activités enzymatiques, etc.)
• Traitement statistique des données
• Capacité à travailler en équipe

Encadrement :
Le candidat travaillera au sein de l’équipe AMARE du laboratoire LIENSs qui est une Unité́ Mixte de Recherche (CNRS/La Rochelle Université) qui intègre des compétences dans différents domaines scientifiques dont les sciences de l’environnement (biologie, écologie, géophysique), les sciences humaines (géographie, histoire), la chimie et les biotechnologies. Elle s’appuie sur cette pluridisciplinarité́ pour répondre aux enjeux du développement durable dans le cadre de ses recherches avec pour principal objet d’étude : le littoral.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].