Présentation du sujet:
La montée en puissance de l’agroécologie suscite un regain d’intérêt sur les mécanismes et processus supports de la fertilité des sols, ainsi que le rôle que peuvent jouer les amendements du sol sur la diversité et le fonctionnement des communautés végétales. L’enjeu est d’identifier les modalités de gestion permettant une plus forte valorisation des services rendus par les écosystèmes prairiaux (production fourragère, biodiversité, services environnementaux).

Ce projet vise à évaluer l’impact de différents amendements (P, Ca) sur la dynamique de la communauté prairiale en moyenne montagne, ainsi que sur la production de la biomasse et sur la qualité des fourrages. Il repose sur un dispositif analytique permettant de découpler l’effet de ces amendements en prairie de moyenne montagne (essai mis en place en 2015). Le stage s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche conduit en partenariat avec une grande entreprise d’agrofourniture.

Le travail consistera à: 1) réaliser un suivi de paramètres plante/sol/ microclimat au sein du dispositif expérimental situé sur le site de Laqueuille (Puy de Dôme) : mesures non-destructives, prélèvements d’échantillons, traitement et analyse d’échantillons au laboratoire (apprentissage en techniques et appareils de mesures) ; 2) déterminer les effets des traitements expérimentaux sur les paramètres mesurés à différentes périodes de l’année (analyses de données, statistiques). Il sera réalisé en collaboration avec une doctorante (Thèse Cifre) et l’équipe technique et scientifique impliquée sur le dispositif.

Mots clés: Biodiversité – Fertilité des sols –Production – Qualité de fourrages -Prairies

Profil souhaité: Nous recherchons une personne motivée par l’écologie expérimentale. Des connaissances du milieu prairial sont souhaitables, ainsi que des compétences en analyses statistiques (connaissance du logiciel R ou autres logiciels de statistiques).

Rémunération: gratification légale

Encadrement : Ce stage de 6 mois sera effectué à partir de mi-janvier 2018 (ou début février, dates précises à convenir avec l’étudiant) au sein du L’Unité Mixte de Recherche sur l’Ecosystème Prairial (UREP) à Clermont Ferrand. L’encadrement sera assuré par Juliette Bloor (Chargé de Recherche, INRA).

Contact: [email protected]

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].