Description du stage :

Les prairies permanentes françaises représentent 9.4 millions d’hectares (Agreste, 2013) soit 30 % de la surface agricole utile et 70 % de la surface fourragère. Elles occupent donc une place importante dans le système agricole et paysager et fournissent une multitude de services écosystémiques. Parmi eux, le service de pollinisation est primordial d’un point de vue socio-économique car il permet de maintenir la biodiversité et il influe sur la production végétale. Pourtant ce service nécessite une meilleure compréhension des mécanismes qui en sont à l’origine et le développement de méthodes plus précises pour sa quantification. Dans le cadre du projet Polipré (métaprogramme Inra Ecoserv), des expérimentations sur prairies vont être conduites en 2016 pour mieux quantifier le service de pollinisation et caractériser les interactions plantes-pollinisateurs dans trois régions françaises (Auvergne, Lorraine, Poitou-Charentes).

L’objectif du stage est de constituer des bases de référence sur les interactions plantes-pollinisateurs à partir d’un échantillonnage de plantes et de pollinisateurs in-situ et de permettre le développement des méthodes d’analyse d’échantillons plurispécifiques en combinant les outils de barcoding ADN et de séquençage haut débit. Les expérimentations du stage se dérouleront en Lorraine, au sein des prairies de l’installation expérimentale de Mirecourt conduite en agriculture biologique depuis 2004 par l’Unité INRA SAD-ASTER. Les insectes pollinisateurs seront piégés au filet et les plantes butinées seront observées sur plusieurs parcelles au cours de trois campagnes de terrain de mai à juillet 2016. Les insectes seront ensuite identifiés taxonomiquement et préparés avant d’être envoyés avec leur pollen dans un laboratoire pour une analyse de l’ADN par barcoding. L’étudiant participera ensuite à l’analyse des données issues du séquençage de l’ADN et à l’établissement des interactions plantes-pollinisateurs à partir d’analyses statistiques.

Compétences attendues :

– Profil niveau M2 ou ingénieur
– Etudiant motivé et rigoureux
– Connaissances en agroécologie, botanique et faunistique
– Compétences en suivis d’expérimentations in-situ, analyse de données et statistiques
– Permis B

Dates de stage : mars-avril à août-septembre 2016

Laboratoire d’accueil :

UMR 1121, Laboratoire Agronomie et Environnement Nancy Colmar, Université de Lorraine – INRA, 2 avenue de la forêt de Haye, 54518 Vandoeuvre-les-Nancy

Contacts :

Alice Michelot-Antalik (MCF Université de Lorraine, LAE)
Email : [email protected]
(à contacter avant le 26 octobre 2015)

Nadia Michel (MCF Université de Lorraine, LAE)
Email : [email protected]
(à partir du 2 décembre 2015)

Pièces à joindre :

CV, lettre de motivation et notes moyennes obtenues

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].