Structures d’accueil :
ECOLAB Laboratoire écologie fonctionnelle et environnement
EDB Laboratoire Evolution & Diversité Biologique
118, route de Narbonne – Bâtiment 4R1 31062 Toulouse Cedex 9

Encadrants
Ecolab : Quentin Petitjean : [email protected] & Séverine Jean : [email protected]/ EDB : Lisa Jacquin : [email protected]

Dates du stage (début et fin) : Février 2018 – Juillet 2018 (modulables)

Description:
Les écosystèmes aquatiques sont soumis à un nombre important de facteurs stress environnementaux d’origines anthropique et naturelle. La nature complexe et multi-variée de ces stress rend difficile toute prédiction quant aux capacités de réponse biologique des organismes qui y sont soumis, en raison notamment (i) des interactions potentiellement synergiques ou antagonistes entre processus de défense face aux différents stress comme les polluants et les parasites et (ii) de la variabilité naturelle des capacités de défense physiologique entre individus et populations d’une même espèce. Par exemple, (i) les métaux lourds peuvent provoquer une altération du système immunitaire qui peut compromettre la capacité des organismes à faire face aux stress parasitaires. Inversement, les parasites, en déclenchant une réponse immunitaire coûteuse et en modifiant l’équilibre physiologique de l’organisme, sont susceptibles d’affecter les capacités de détoxification des contaminants de leurs hôtes. L’exposition conjointe aux stress chimiques et parasitaires dans les écosystèmes aquatiques est donc susceptible de modifier profondément la physiologie et le comportement des organismes aquatiques comme les poissons, et d’affecter la dynamique des interactions hôte-pathogènes dans le milieu naturel. De plus, (ii) il existe des disparités importantes de sensibilité inter- et intra-populations qu’il est important de prendre en compte pour anticiper les conséquences des contaminants sur les populations aquatiques, notamment à l’échelle d’un bassin versant.

Objectifs: Plus précisément, le stage consistera à (1) mesurer les réponses physiologiques (stress oxydatif, immunité, réserves énergétiques) et comportementales (activité, socialité) de goujons (Gobio occitaniae) face à un stress chimique (métaux lourds) et parasitaire (injection d’un mélange d’antigènes visant à mimer une attaque parasitaire). (2) La sensibilité de différentes populations prélevées le long d’un gradient de contamination dans le bassin de la Garonne sera comparée. Ces expériences permettront d’étudier la variabilité intra et interpopulation de réponses aux stress multiples dans des populations naturelles.

Etapes : Des goujons seront prélevés au début du stage le long d’un gradient de contamination dans des populations déjà caractérisées par l’équipe. Ces populations seront exposées en laboratoire à un cocktail réaliste de métaux représentatif des stress chimiques de leur environnement naturel et/ou à une injection d’antigène stimulant leur système immunitaire. L’étudiant participera aux campagnes de capture des individus et aux expositions contrôlées en laboratoire. Il assurera l’acquisition des données comportementales (vidéos) ainsi que certaines mesures des traits physiologiques (stress oxydant, immunité).

Compétences souhaitées: rigueur et goût pour le travail en laboratoire, travail en équipe. Compétences acquises pendant le stage: analyses physiologiques, analyses de comportement.

Pour candidater, merci de nous envoyer CV et lettre de motivation à [email protected] et [email protected] et [email protected]

Références :

-Gandar A, Laffaille P, Marty-Grasset N, Viala D, Molette C, Jean S. 2017 Proteome response of fish under multiple stress exposure: effects of pesticide mixtures and temperature increase. Aquatic Toxicology 184:61-77
-Gandar, A, Jean, S, Canal, J, Marty-Gasset, N, Gilbert, F, Laffaille, P 2016. Multi-stress effects on goldfish metabolism and behavior. Environmental Science and Pollution Research 23:3184-94
-Jacquin L, Dybwad C, Rolhausen G, Hendry A, Reader S. 2017 Evolutionary and immediate effects of crude oil pollution on exploration behaviour in Trinidadian guppies. Animal Cognition 20:97-10
-Jolly S, Jaffal A, Delahaut L, Palluel O, Porcher J-M, Geffard A, et al. 2014. Effects of aluminium and bacterial lipopolysaccharide on oxidative stress and immune parameters in roach, Rutilus rutilus L. Environ Sci Pollut Res. 6;21(22):13103–17.
-Marcogliese DJ, Pietrock M. 2011. Combined effects of parasites and contaminants on animal health: parasites do matter. Trends Parasitol. 27(3):123–30.
-Petitjean Q*, Gandar A* (co-first authors), Jacquin L, Côte J, Jean S, Laffaille P. Stress responses in fishes: from molecular to evolutionary processes. In prep for Biochemical and Comparative Physiology A
-Shinn C, Blanchet S, Loot G, Lek S, Grenouillet G. 2015. Phenotypic variation as an indicator of pesticide stress in gudgeon: Accounting for confounding factors in the wild. Sci Total Environ. 538:733–4

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].