POSTE POURVU

Offre de stage Master 1 – Historique de l’occupation du territoire par le castor suite à une déprise agricole et la création d’un Parc National

Contexte et objectif
Le Parc national de Plaisance (https://www.sepaq.com/pq/pla/decouvrir/portrait.dot), un haut lieu de biodiversité sur la rivière des Outaouais, a été créé en 2002, suite à la mise en activité quelques décennies auparavant d’un barrage en aval qui inonda partiellement certaines basses terres, ce qui entraîna une déprise agricole. Depuis, la population de castors (Castor canadensis) ne cesse d’augmenter. Le stage proposé se déroulera en parallèle d’un projet de recherche plus large sur l’impact du castor sur la dynamique forestière du Parc et sa biodiversité. Le stage lui-même comprendra deux volets : d’une part les patrons de distribution des colonies de castor dans le temps et dans l’espace, et d’autre part, les sites de nourrissage des castors en relation avec la distribution actuelle des colonies. Le stage se déroulera donc en partie dans ce parc, qui abrite aujourd’hui les plus fortes densités de castors des terres publiques du Québec. Les principales activités prévues sont l’observation régulière in-situ des castors lors des heures où ils sont le plus actifs (matin et soir) afin de déterminer les sites de nourrissages, et de retracer la colonisation du territoire du parc par les castors depuis aussi loin que les photos aériennes disponibles le permettront. Cet historique de l’emplacement des différentes huttes pourrait aider à déterminer les dynamiques et les facteurs qui régissent l’implantation de nouvelles huttes.

Le stage se déroulera dans l’environnement stimulant de l’Institut des sciences de la forêt tempérée (ISFORT ; https://www.facebook.com/ISFORT.UQO), un institut de recherche affilié à l’Université du Québec en Outaouais, dédié à l’étude de la forêt feuillue. Cet institut est situé dans la ville de Ripon (Québec) et est fréquenté par une communauté étudiante de cycles supérieurs très active (https://www.facebook.com/aceruqo).

Missions visées par ce stage:

-Observer les castors pendant les heures de forte activité
-Répertorier les sites de nourrissage
-Analyse de photographies aériennes

Période:

Ce stage est prévu pour une durée de trois mois à compter de fin mars 2018. La date précise va dépendre de différents facteurs qui seront discutés avec les candidates et candidats potentiels qui seront appelé.e.s en entrevue.

Compétences et profils souhaités:

Étudiant.e en biologie ou en écologie
Bonne condition physique
Expérience souhaitée en SIG et/ou en traitement de photographies aériennes

Les candidat.e.s éligibles à une bourse de mobilité internationale de leur pays seront priorisés

Permis de conduire un atout

Contact

Les candidat.e.s devront envoyer un CV,une lettre de motivation et le nom et les coordonnées de deux répondant.e.s à François Lorenzetti ([email protected]) et à Samuel Rosner ([email protected]).

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].