Contexte
L’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS http://www.oncfs.gouv.fr) est un établissement public à caractère administratif (EPA) chargé de la connaissance de la faune sauvage et de ses habitats à travers des études et des recherches, de la police de la chasse et de l’environnement, de l’appui technique auprès des décideurs politiques, aménageurs et gestionnaires de l’espace rural et de l’organisation et la délivrance du permis de chasser.
La Direction des systèmes d’information (DSI) dans le cadre de l’urbanisation des données scientifiques et techniques de l’ONCFS, travaille en collaboration avec la Direction de la Recherche et de l’Expertise (DRE).
La Cellule SIG et Développement développe des applications web et mobile permettant à ses agents de saisir leurs observations faites sur le terrain directement au format numérique et standardisée.
Le réseau « Ongulés Sauvages ONCFS/FNC/FDC » a pour mission le suivi patrimonial du grand gibier en France à l’échelle communale, départementale, régionale et nationale principalement à travers le suivi des tableaux de chasse et l’étude de la répartition spatiale et numérique des différentes espèces. Toutes les espèces d’ongulés sauvages de plaine et de montagne présentes en France sont concernées, à savoir le cerf élaphe, le chevreuil, le sanglier, le daim, le cerf sika, le chamois, l’isard, les mouflons (méditerranéen et de Corse) et les bouquetins (alpin et ibérique).

Le réseau Ongulé sauvage souhaiterait faire évoluer ses bases de données et faciliter la saisie des observations.

Description de la mission
Les données actuelles sont stockées dans différents outils (bases Access, fichiers SIG, etc.) et la saisie des observations est principalement faite par l’administratrice du réseau. Le projet est de migrer les différents bases de données vers une base de données de type Postgresql/Postgis et de permettre aux observateurs de pouvoir consulter et alimenter directement la base de données à travers une interface web ou mobile.

Encadré(e) par le Chef de projet développement d’applications cartographiques, le(la) stagiaire aura les missions suivantes :
– Prendre connaissance des différentes bases de données existantes et des protocoles associés et finaliser la rédaction du cahier des charges en lien avec l’équipe du réseau Ongulés Sauvages
– Modéliser les futures bases de données
– Intégrer les données historiques

Profil recherché :
– Bac+3 à 5
– Expérience en modélisation de base de données / développement d’application web
– Autonomie, force de proposition
– Maîtrise des outils : Postgresql/Postgis, QGIS et FME si possible.
– Un intérêt pour les thématiques biologiques et naturalistes serait apprécié.

Conditions de travail :
– Lieu du stage : poste basé au sud de Toulouse (31)
– Déplacements réguliers (pris en charges) à prévoir en Alsace
– Indemnisation : selon dispositions légales en vigueur
– Durée 4 à 6 mois
– Période : à définir avec le stagiaire, en fonction de la formation
– Date limite de réception des candidatures : 4 mars 2018.

Encadrement
– Onésime Prud’homme ([email protected])
Chef de projet développement d’applications cartographiques ; Département AMOA – DSI ONCFS – Basé à Toulouse (31) pour la partie technique et informatique
– Aurélie Barboiron ([email protected])
Administratrice du réseau Ongulés Sauvages ; Unité Ongulés Sauvages – DRE ONCFS – Basée à La Petite Pierre (67) pour la partie gestion et analyse de données

Contacts
– Onésime Prud’homme ([email protected])
Joignable au 05 62 20 75 53
– Aurélie Barboiron ([email protected])
Joignable au 03 88 71 41 09

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].