Projet
Étude à long terme visant à comprendre les variations spatiales et temporelles de la sélection naturelle chez la Mésange bleue Cyanistes caeruleus et la Mésange charbonnière Parus major dans les Pyrénées. Les sites d’études sont répartis sur un gradient altitudinal (400 à 1600m) et sont pourvus de nichoirs ; les populations sont marquées, permettant un suivi de la nidification et des comportements.
Nous cherchons à déterminer les patterns complexes de sélection sur différents types de traits (morphologiques, comportementaux, traits d’histoires de vie, traits sexuels secondaires), et la manière dont ils varient en fonction des pressions locales, à court et long terme.
Les stagiaires joindront une équipe déjà relativement importante (10 personnes), et devront donc avoir un bon sens du relationnel.

Superviseurs
Léa Lejeune (Doctorante) / Alexis Chaine (CR2 CNRS) / Aisha Bruendl (Doctorante)

Contact
Envoyer par e-mail ([email protected]) un CV décrivant votre expérience (professionnelle et personnelle) et une lettre de motivation, en précisant le stage demandé.

Accueil
Les étudiant-e-s seront logé-e-s sur place, dans des chambres individuelles. Aucune indemnité n’est possible en dehors du logement.

Stage 1 (2 mois environ)
Entre le 1er avril et le 15 juillet 2016 : l’étudiant-e participera au suivi de la nidification des mésanges sur les 4 sites d’études concernés. Ceci signifie un travail la plupart du temps en extérieur, souvent le week-end et avec beaucoup de marche à pied en basse et moyenne montagne (quelles que soient les conditions, au moins 6j/7). Les tâches à faire incluent observation du comportement, installation de caméras, mesures et manipulation des œufs et des jeunes, et participation au baguage des poussins et adultes. Le stage pourra également inclure, selon les besoins du moment, un peu de travail au laboratoire (e.g. analyses de vidéos comportementales).

Profil du (de la) candidat-e : BAC+2/3/4 en biologie/écologie. Motivation pour le terrain et bonne forme physique. Compétences en ornithologie, baguage et/ou observation comportementale appréciées.

Stage 2 (1 à 2 mois)
Juillet – Août 2016 : l’étudiant-e participera au travail de laboratoire consécutif à la saison de terrain. En fonction des besoins et des compétences, les tâches pourront inclure analyses de vidéo, mesures de barres de croissance sur des plumes, traitement de données sur la taille des œufs ou les patches de couleurs, analyse des nids ou encore tri d’échantillons d’invertébrés. Une participation occasionnelle à la fin de la saison de terrain est envisageable en fonction de l’avancée de la nidification.

Profil du (de la) candidat-e
BAC+2/3/4 en biologie/écologie. Intérêt pour la recherche en écologie évolutive. Bases en statistiques (notamment connaissance du logiciel R), spectrophotométrie ou entomologie appréciées.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].