Contexte :
L’Alsace est la région viticole présentant le plus grand nombre de surfaces viticoles enherbées (Ambiaud, 2016). Cependant, le désherbage chimique du cavaillon reste la pratique majoritaire du fait de la crainte d’une trop forte compétition hydro-azotée (Wilmes, 2014). Parallèlement, les suivis de la qualité de l’eau mettent en évidence régulièrement la présence d’herbicides et de nitrates dans les eaux superficielles et souterraines (Région Alsace, 2010).
Le stage proposé s’inscrit dans le projet Ecophyto « VIGLYFREE – Affranchir collectivement la viticulture du glyphosate en situations de contraintes » porté par l’EPLEFPA les Sillons de Haute Alsace (68) de 2020 à 2022 et dont l’objectif est de proposer des solutions alternatives au désherbage chimique à court et long terme aux viticulteurs, tout en maintenant la performance économique des entreprises viticoles. L’acquisition de références techniques sur les différentes stratégies et innovations testées devra permettre de proposer des solutions aux principaux freins à l’abandon des herbicides (pentes et devers, stress hydro-azotés, érosion des sols…)
Pour cela, différentes techniques innovantes, alternatives au désherbage chimique du cavaillon, sont expérimentées in situ sur des parcelles de viticulteurs. Sur ces parcelles, un grand nombre de suivis sur la vigne et le sol seront réalisés. L’évaluation des différentes techniques testées sera synthétisée dans un guide technique à destination des viticulteurs.
Ce projet est financé par l’Office Français pour la Biodiversité (OFB) dans le cadre du plan Ecophyto ainsi que par le Conseil Interprofessionnel des Vins d’Alsace (CIVA) et implique de nombreux partenaires techniques et scientifiques (INRAE, Chambres d’Agriculture, IFV, lycées agricoles, interprofession) répartis dans les différentes régions viticoles françaises.

Missions :
• Etat de l’art des alternatives au désherbage chimique
• Enquêtes auprès de professionnels du monde viticole :
– Recueil d’expériences : organisation et temps de travail, coûts, etc.
– Identifier et analyser les contraintes et les freins selon les contextes de production
– Recueil de références pour alimenter l’évaluation multicritère
• Travail sur l’outil DEXiPM Vigne pour anticiper l’évaluation des systèmes suivis dans le projet.

Profil requis :
• De formation Bac +3 à Bac +5 (Ingénieur Agri/Agro, Master)
• Stage de fin d’études
• Connaissances en viticulture souhaitées
• Notions de suivi d’expérimentation

• Rigueur, capacité rédactionnelle et de synthèse, autonomie et aisance relationnelle indispensables
• La maîtrise d’outils statistiques serait un plus.

Durée et encadrement :
• Stage d’une durée de 6 mois de février/mars à août/septembre 2021
• Encadrement assuré par les deux chefs de projet
• Travail en relation avec l’exploitation viticole du lycée (support de l’expérimentation) et avec les partenaires techniques du projet

Localisation :
Etablissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole (EPLEFPA) Les Sillons de Haute Alsace
8 aux remparts, 68250 ROUFFACH

Rémunération :
Indemnité selon réglementation en vigueur.

Contact :
Lettre de motivation et CV sont à faire parvenir avant le 15 Janvier 2021 à :
Eve Durocher, chargée de mission projet Viglyfree
[email protected]
Antonin Manesse, chef de projet de partenariat viticulture
[email protected]

Références bibliographiques
Ambiaud E., 2016. Pratiques culturales en viticulture 2013. Agreste Primeur. Consultable  : http://www.agreste.agriculture.gouv.fr/enquetes/pratiques-culturales/pratiques-culturales-dans-la/ [Consulté le 18 septembre 2016].
Région Alsace, 2010. Inventaire 2009 de la qualité de la nappe phréatique de la plaine d’Alsace. Consultable  : http://www.aprona-www.prod.sig.cloud.camptocamp.net/uploads/pdf/qualite/Inventaire%202009/INVENTAIRE_2009_REGION-brochureF_20100712.pdf [Consulté le 5 juillet 2017].
Wilmes C., 2014. Un désherbage mécanique sur vigne qui progresse au delà des producteurs bio. Agreste. Consultable  : http://agreste.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/R4214A15.pdf [Consulté le 19 juillet 2017].

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].