CONTEXTE
L’agroforesterie est une voie de diversification et un levier agroécologique prometteur pour accélérer la transition agricole, et réduire notre dépendance aux intrants phytosanitaires.
Un projet de long terme en verger-maraîcher a été mis en place à Avignon (projet Durette, voir grab.fr/durette), et fait l’objet de nombreux suivis dans le cadre du projet Empusa.
L’hypothèse générale est l’existence d’interactions entre cultures pérennes et annuelles, bioagresseurs et auxiliaires. Les suivis auront comme objectif de tester cette hypothèse en identifiant les aspects positifs ou négatifs de ces interactions pour les cultures. A ce stade, sont envisagés des suivis des dégâts et dynamiques des ravageurs et des auxiliaires associés. En complément, le service de régulation des bioagresseurs pourra être approché par des suivis complémentaires de type proies sentinelles et/ou d’exclusion des auxiliaires.
Un groupe de travail « Biodiversité fonctionnelle », composé d’experts techniques et scientifiques sur ces thématiques, co-encadrera le stage.
Voir aussi : https://ecophytopic.fr/dephy/concevoir-son-systeme/projet-empusa

OBJECTIFS DU STAGE

– Rédiger des protocoles de suivis (ravageurs, bioagresseurs et dégâts) pour deux couples ravageur / auxiliaires des cultures de la ferme pilote de la Durette, et d’un réseau de fermes installées selon le même modèle de verger-maraîcher. Une fiche de saisie des données accompagnera chaque protocole.
– Acquérir les données terrain (prélèvement + détermination) sur les différents systèmes agroforestiers étudiés
– Analyser les données acquises

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].