Mots clés : Développement, Analyse de surface, Alimentation, Primates

Pré-requis : Connaissance en anatomie dentaire, Des compétences en R seraient un plus pour ce sujet.

Résumé :
Les micro-usures dentaires nous renseignent sur le régime alimentaire des dernières semaines de vie d’un animal. Des développements méthodologiques depuis 15 ans ont permis de quantifier automatiquement les textures 3D des micro-usures dentaires en s’affranchissant des erreurs d’observateurs et donc en proposant une meilleure répétabilité.

Néanmoins, un seuil semble avoir été atteint dans les analyses. Ainsi, il est difficile de discriminer des espèces ayant des compositions alimentaires présentant des similitudes mais néanmoins différentes. Ainsi, un babouin semi-terrestre présente un fort recouvrement de ses paramètres texturaux avec un cercocèbe occupant la canopée. Bien que les deux taxons aient en commun la consommation d’objets durs, le babouin ingère des aliments beaucoup plus variés et notamment des herbacées monocotylédones. Deux leviers sont identifiés pour dépasser ces limites :
1) Intégrer une étude des paramètres sur différentes facettes dentaires coupantes ou écrasantes. Elles ont des fonctions différentes et interviennent à différents instants de la mastication. Il est donc attendu que les signaux fournis soient complémentaires, et donc non redondants.
2) Explorer la variabilité des paramètres texturaux sur la surface scannée ; les analyses proposent à ce jour une unique valeur par surface pour chacun des paramètres. Des travaux menés par Arthur Francisco dans le cadre du projet ANR TRIDENT (http://anr-trident.prd.fr/wp-content) explorent d’autres statistiques que la seule valeur moyenne des paramètres, le tout associé à une approche de décision automatique.

Le matériel d’étude sera composé de primates cercopithécidés actuels: il comporte des espèces avec des habitudes alimentaires distinctes (folivorie, frugivorie, granivorie, opportunisme) et modes de locomoteurs variés depuis les formes terrestres aux taxons purement arboricoles : Theropithecus, Papio, Chlorocebus, Macaca, Lophocebus, Semnopithecus, Colobus, Rhinopithecus.

Ce matériel dentaire est déjà moulé, une partie a déjà été scannée. L’étudiant devra donc compléter les acquisitions au sein de l’IPHEP, puis explorer les alternatives analytiques développées dans le cadre du projet TRIDENT aux analyses fractales multi-échelles (Scott et al. 2006) et à la simple application de la norme ISO (Schulz et al. 2010). Comme mentionné dans les pré-requis, le candidat doit être à l’aise avec le langage R. Une connaissance du langage Python sera également bénéfique pour ce sujet, mais n’est pas forcément éliminatoire.

Modalités particulières de la Convention :
Outre le travail au sein de l’iPHEP (CNRS et Université de Poitiers), le candidat sera amené à se rendre à l’IUT d’Angoulême (un séjour de 4 semaines est envisagé) où est basé Arthur Francisco. Cela sera nécessaire pour s’approprier voir développer les outils analytiques élaborés par le collègue.

Gratification du stage et frais de recherche pris en charge sur projet ANR 2018-2021 (projet Diet-Scratches ; G. Merceron)

Contact: [email protected]

Références bibliographiques

Calandra, I. and Merceron, G. 2016. Dental microwear texture analysis in mammalian ecology: DMTA in ecology. Mammal Review 46:215–228. doi:10.1111/mam.12063.

Percher, A.M., Merceron, G., Nsi Akoue, G., Galbany, J., Romero, A. and Charpentier, M.J. 2017.. Dental microwear textural analysis as an analytical tool to depict individual traits and reconstruct the diet of a primate. American Journal of Physical Anthropology. doi:10.1002/ajpa.23337.

Ungar, P.S., Grine, F.E. and Teaford, M.F. 2008. Dental microwear and diet of the Plio-Pleistocene hominin Paranthropus boisei. PLoS One 3:e2044.

voir aussi http://anr-trident.prd.fr/

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].