La pollution sonore peut affecter le bien-être, le comportement et donc les traits de vie des poissons. Il est désormais accepté que les sons des engins utilisés dans des projets de détection sismique (canons à air), peuvent affecter les poissons de façon directes et indirectes. Les impacts des canons à air peuvent s’observer aux niveaux des individus par des réponses physiologiques (via des indicateurs de stress) et comportementales (déplacements, changements de distributions spatiales, baisses d’efficacité de l’alimentation), qui vont se répercuter au niveau des populations (conditions physiques, croissance, taille à la maturation, survie, …).
Un suivi de type BACI (Before After Control Impact) a été mis en place pour observer l’évolution au cours du temps de de la distribution des populations de poissons dans Léman (zone du petit lac), suite à des campagnes de tirs sismiques réalisée à l’automne 2021. Une approche par acoustique (échosondage), méthode scientifique non invasive, reconnue comme répétable et fiable dans le milieu lacustre et utilisée dans plusieurs programmes de suivis et de recherche dans l’UMR CARRTEL a été utilisée.
Dans ce projet, nous proposons d’analyser les données des distributions spatiales des populations de poissons et de les caractériser afin de quantifier d’éventuelles évolutions dans le temps : est-ce que les densités moyennes ont évolué, à la hausse ou à la baisse ? Est-ce que les structures en taille des poissons présents sont similaires ? Est-ce que les schémas de répartitions ont changé ? Est-ce que le nombre de bancs et leur densité font apparaitre des évolutions ?
L’étudiant(e) analysera les données issues de 7 campagnes acoustiques (3 avant, 2 pendant, 2 après les tirs sismiques) afin d’évaluer l’incidence des campagnes sismique sur la répartition et le comportement des poissons. L’utilisation d’indicateurs classiques en acoustique (densité par zone, taille moyenne) sera complétée par des indicateurs de distributions spatiales.

Réponse souhaitée avant le 16/12/2021 : CV et lettre de motivation
A envoyer à Chloé Goulon [email protected]

Responsables du stage :
Chloé GOULON [email protected]
Jean GUILLARD [email protected]
Clément RAUTUREAU [email protected]

Laboratoire d’accueil et lieu de stage
UMR CARRTEL INRAE – USMB, 75bis, avenue de Corzent, F-74203 Thonon-les-Bains cedex – France

Niveau
Master 1

Durée
4 à 6 mois

Qualités requises
Autonomie, goût pour le travail en équipe et les échanges, intérêt pour l’analyse des données. Compétences requises en R et SIG

Conditions d’accueil
Versement d’une gratification – accès à la cantine de l’établissement – possibilité d’hébergement sous réserve de places disponibles

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].