Le Service du Patrimoine Naturel (SPN), service scientifique du Muséum national d’Histoire naturelle, recrute un(e) chargé(e) de mission en CDD de 6 mois.

Contexte :
Le Service du Patrimoine Naturel (SPN) est un service scientifique du Muséum national d’Histoire naturelle qui intervient au cœur des politiques de connaissance et de conservation du patrimoine naturel. Il conduit et accompagne scientifiquement et techniquement les décideurs et notamment le Ministère en charge de l’Ecologie, dans l’élaboration et la mise en œuvre de ces politiques. Par ses actions de diffusion, il permet au public de mieux connaître le patrimoine naturel, pour in fine favoriser sa préservation. Il collabore pour ce faire, avec les organismes institutionnels et les associations.
Le MNHN assure une mission d’expertise en faveur des politiques de connaissance et de conservation de la biodiversité. Dans ce cadre, le SPN et le CESCO (Centre d’Écologie et des Sciences de la Conservation) contribuent à l’Observatoire national de la Biodiversité (ONB : http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/) en participant à sa gouvernance et en produisant des indicateurs.

Missions :
Le chargé de mission travaillera sous l’autorité directe du chef du pôle conservation du SPN et en lien étroit avec : l’équipe Vigie-Nature du CESCO et avec le chef de projet « valorisation scientifique et analyse de données » du SPN.

Thématique « indicateurs » (60- 70 %)
1) Suivi des principaux travaux de l’ONB concernant le Muséum (SPN et Vigie-Nature principalement), y compris le portrait de la biodiversité communale ;
2) Animation de la réunion thématique (RT) « nature et connaissance » de l’ONB : préciser le périmètre du travail, définir les questions clés à documenter, identifier les indicateurs disponibles et ceux à développer à partir des dispositifs existants, accompagner les partenaires dans le développement de ces indicateurs… 2 à 3 réunions par an à organiser ;
3) Conception et mise en place d’un indicateur de tendance multitaxons, à partir des suivis nationaux disponibles ;
4) Organisation et développement d’indicateurs et chiffres clés autour de l’INPN en lien avec le coordinateur de l’INPN.

Autre thématique (40 – 30 %)
Montage et pilotage d’un projet d’outil de prédiction des espèces en vue des études réglementaires (travaux sur le lien espèce – habitat) ou pilotage d’un autre projet technique/scientifique. Il ne s’agit pas de réaliser le projet mais d’en assurer la gestion et le suivi de projet, en lien avec les autres personnes concernées.

Cette liste de missions n’est pas exhaustive. L’agent recruté pourra réaliser d’autres tâches confiées par son responsable, autour des questions de méthodes, d’analyse et de la gestion des informations sur la biodiversité.

Collaboration interne : CESCO, pôle SI du SPN, chefs de projets « métiers » du SPN. Au sein du SPN, le travail sera mené en relation avec le chef de projet analyse/valorisation. Partenaires externes : MEEM, FRB, structures universitaires, associatives ou établissement publics disposant d’une expertise sur les indicateurs de biodiversité et/ou des données permettant de construire des indicateurs.

Profil recherché :
Être titulaire au minimum d’un diplôme de niveau BAC + 5 en écologie (doctorat, master 2 ou école d’ingénieur) comprenant une expérience pratique en analyse de données sur la biodiversité et sur les indicateurs.

Compétences indispensables :
– Esprit de synthèse et d’analyse, rigueur intellectuelle,
– Bonne maîtrise des méthodes d’analyses statistiques, en particulier des analyses appliquées aux tendances temporelles (modèles GLM, GAM…) et des logiciels pour réaliser ces analyses, en particulier R.
– Capacité d’animation et sens de l’organisation.
– Connaissance des acteurs de la connaissance de la biodiversité
– Bonnes compétences rédactionnelles.

Compétences complémentaires appréciées :
– Maîtrise des logiciels pour utiliser les Systèmes d’Informations Géographiques, en particulier QGIS ou ArcGis ;
– Connaissance des bases de données
– Une expertise naturaliste sur un groupe taxonomique ou un type d’écosystème serait un plus
– Bonne compréhension de l’anglais scientifique.

Poste :
Contrat de droit public à durée déterminée de 6 mois, renouvelable.
Poste à pourvoir en septembre 2016
Localisation : MNHN, av. du petit château- Brunoy (91) ou Jardin des Plantes, Paris
Rémunération : selon expérience, en fonction de la grille en vigueur au Muséum

Modalités de candidatures :
Merci d’adresser votre lettre de motivation et votre curriculum vitae avant le 15 juillet 2016 par e-mail à [email protected] avec comme intitulé : Candidature chargé de mission « indicateurs ».

Pour toute précision, les candidats sont invités à prendre contact au préalable avec Julien Touroult, directeur adjoint du SPN ([email protected]).

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].