L’Artifex, bureau d’études, recherche un(e) chef de projet en CDI.

Contexte :
Le bureau d’études L’ARTIFEX, situé à Albi dans le Tarn, a été créé en janvier 1983, sur la base d’une législation naissante en droit de l’environnement. Depuis sa création jusqu’à aujourd’hui, L’ARTIFEX est un bureau d’études spécialisé en Environnement. De l’implantation de sites industriels, à l’ouverture de carrières en passant par l’intégration de volets environnementaux dans des documents d’urbanisme, notre expérience emmagasinée depuis plus de 30 ans, nos compétences techniques, notre connaissance des acteurs administratifs locaux, légitime notre implication dans des projets portés par des aménageurs, industriels, développeurs énergétiques, agriculteurs, collectivités, ou promoteurs immobiliers. Aujourd’hui, l’équipe est composée de 11 personnes (paysagistes, géologues, écologues, environnementalistes généralistes), dont deux co gérants ; et dispose d’une agence à Rodez ; une dynamique de maillage du territoire national est enclenchée depuis quelques années.
Un pôle Biodiversité a été structuré comprenant 2 écologues. Le développement du Bureau d’Etudes, nécessite désormais une plus grande structuration de nos services, notamment de notre pôle Biodiversité.

Missions :
Sous la responsabilité de la direction, le poste de chef de projet en écologie aura pour mission de développer, structurer le pôle Biodiversité au sein du Bureau d’études. Ainsi, et outre les compétences pré-requises édictées préalablement, la mission portera sur :
> Gestion de projet :
– Réalisation de proposition technique et financière sur des missions naturalistes.
– Evaluation du degré d’investigation nécessaire pour chaque mission.
– Organisation des missions terrains de l’équipe.
– Gestion des plannings de mission.
– Tenue de comptes rendus précis et réguliers (au jour, à la semaine).
– Rédaction d’études écologiques.
– Soutien technique au client : comptes-rendus des missions, explication des résultats.
> Assistance et Conseil :
– Assistance à Maitrise d’Ouvrage.
– Conseils techniques, réglementaires et juridiques, pour un bon déroulé des projets des clients (aménageurs, collectivités).
– Représentation dans des commissions et réunions (publiques et autres).
– Dialogue avec les services administratifs, et création d’un réseau de confiance et de proximité avec eux.
– Défense d’un projet.
– Confrontation auprès d’autres experts.
> Suivi et développement de l’activité du pôle Biodiversité :
– Suivi de l’activité du pôle.
– Prospection commerciale.
– Fidélisation de la clientèle.
– Evaluation des pistes de développement sur de nouveaux marchés, ou pénétration plus grande de marchés existants.
– Recherche et proposition de produits/prestations.
– Participation à des conférences et autres clubs professionnels, ou groupe de travail en lien avec le développement de l’activité écologique du bureau d’études.

Profil recherché :
– BAC+3 minimum.
– 7 ans d’expérience minimum en écologie exigé, si possible en bureau d’études et de conseil.
– Motivation pour les interventions terrains, pour le démarchage.
– Personne autonome, faisant preuve d’une grande capacité d’analyse et d’adaptation, réactive, pédagogue, montrant des capacités de leadership.
– Exigence d’excellence technique et humaine.
– Sens organisationnel, sens logique et bonnes capacités de synthèse, autonomie et rigueur, bonne qualité relationnelle.
– Solides connaissances scientifiques.
– Aptitude à travailler en réseau et communiquer avec divers interlocuteurs : scientifiques, administrations, usagers, associations de protection de l’environnement.
– Capacité rédactionnelle, d’analyse et de synthèse.
– Adaptation à des terrains/projets multiples.
– Aptitude à structurer des contenus.
– Capacité d’animation lors de réunions.
– Maîtriser l’outil informatique, dont les outils SIG.
– Mobilité.

Compétences écologiques pré-requises :
– Avoir de solides bases sur le fonctionnement écologique et plus largement environnemental des écosystèmes : relations sol/habitats (conditions édaphiques), relations agriculture/habitats (systèmes prairiaux, délaissés de culture, systèmes agronomiques), évolution des habitats (des systèmes ouverts entretenus aux systèmes fermés).
– Connaitre les relations inter-habitats et la question des flux écologiques.
– Savoir déterminer des habitats par différentes méthodes (phytosocio entre autres).
– Savoir déterminer la flore, sur différents milieux (zone humide, plaine, méditerranéen, montagnard, etc.)
– Savoir inventorier les espèces faunistiques en appliquant les méthodes adaptées par taxon.
– Savoir déterminer le type d’inventaire et la pression d’inventaire à appliquer en fonction des diagnostics naturalistes à mener, dans une visée de pertinence scientifique et de sécurisation juridique d’un projet d’aménagement du territoire.
– Connaitre parfaitement la réglementation environnementale et écologique, maitriser la rédaction d’études d’impacts écologiques, de dossiers de dérogation espèces protégées, de notice d’incidence Natura 2000.
– Connaitre les impacts écologiques de parcs éoliens et de carrières, avoir une vue scientifique des mesures permettant de réduire ces impacts, et des retours d’expériences internationaux sur ces points.
– Maitriser le principe de la compensation écologique.
– Connaitre les principes de l’ingénierie écologique et de la gestion environnementale de chantier.
– Sensibilités aux démarches d’intégration de la biodiversité dans le bâtiment (THQE, BREEAM…).

Poste :
Type de contrat : CDI
Localisation souhaitée au siège mais possibilité d’ouverture géographique (arc méditerranéen, arc atlantique, région parisienne, région lyonnaise).
Rémunération : 1900 € net + primes.

Modalités de candidature : CV + lettre de motivation à envoyer avant le 15 mai 2016 par mail à [email protected]

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].