Problématique et objectifs du stage:

L’élevage est une filière importante pour l’agriculture réunionnaise. Il est toutefois touché par des problèmes liés à l’insularité : limitation du foncier, coût élevé des intrants importés…Afin de pouvoir optimiser les moyens de production (réduction des intrants comme les aliments concentrés, ou les engrais minéraux, accroissement du chargement …) et prévoir les impacts d’éventuels aléas climatiques, il est nécessaire de développer des outils permettant d’estimer la dynamique de la biomasse disponible, à l’échelle de la parcelle, mais également à l’échelle de l’île toute entière.
Le CIRAD Réunion a initié un travail d’adaptation d’un modèle de la croissance de la canne à sucre (MOSICAS) à la croissance de graminées fourragères tropicales (C4). Déjà opérationnel pour la canne et visible depuis le portail [email protected], il donne déjà des résultats exploitables pour les prairies. Toutefois, le paramétrage de ce modèle de croissance pour les graminées fourragères, obtenu par comparaison entre des données simulées et des données observées sur le terrain, n’a pris en compte jusqu’à présent que des données collectées au moment de la coupe.
Afin d’utiliser ce modèle et de le publier, il est nécessaire de valider son fonctionnement sur un cycle complet de croissance (70-80 jours entre 2 coupes) à l’aide de mesures des variables du modèle (LAI, rendements …) effectuées sur toute la durée du cycle de croissance (tous les 2 jours). L’acquisition de ces mesures de terrain, et leur confrontation avec les données simulées (minimisation des écarts) permettra d’obtenir un nouveau paramétrage du modèle, plus robuste, en lien avec les contraintes éco-physiologiques des plantes.

Programme proposé et déroulement du stage
1. Etude bibliographique sur le modèle et ses équations, familiarisation avec le logiciel de modélisation Vensim et élaboration du protocole de mesure de terrain (20 j);
2. Phase de terrain (120 j);
3. Paramétrage du modèle, en parallèle à la phase terrain (le paramétrage pourra être initié dès l’acquisition du premier set de données sur le premier cycle de croissance) et affiné avec le second set de données (30 j)
4. Finalisation de la rédaction du rapport (20 jours).

Maître(s) de stage (nom et fonction):
Emmanuel TILLARD, vétérinaire, zootechnicien, SELMET (Réunion)
Cyprien ALEXANDRE, géographe, SELMET (Réunion)
Simon TAUGOURDEAU, éco-physiologiste, SELMET (Montpellier)

Contact sur le terrain (nom et e-mail):
Emmanuel TILLARD: [email protected]
Simon TAUGOURDEAU : [email protected]

Profil requis
1. Ingénieur / universitaire en écophysiologie, croissance des plantes ;
2. Connaissances / expériences en statistiques, modélisation ;
3. Aisance dans l’apprentissage de nouveaux logiciels et maitrise de R ;
4. Une capacité d’intégration au sein d’une équipe de travail très diversifiée, une aptitude au travail de terrain, autonomie ;
5. Permis de conduire B indispensable.

Prise en charge billet d’avion depuis la métropole :
Oui.

Prise en charge du logement sur place :
Oui, 4/5 du loyer pris en charge par le Cirad
Le stagiaire reverse environ 50 € / mois (1/5) pour le loyer (prévoir un chéquier).
Logement en case de stagiaires (colocation) meublée et équipée sur le site du Cirad (station de la ligne Paradis) ; caution demandée à l’entrée dans la case ;

Prise en charge des déplacements pour mission de terrain :
Oui (véhicule de service, matériel de mesure …).

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].