Utilisation des cultures en association pour lutter contre les pucerons ravageurs

Sujet de Master 2

Durée : 6 mois printemps/été 2020 (démarrage avant le 1er avril souhaité)
Laboratoire d’accueil : UMR CNRS 7058 EDYSAN . 33 rue Saint Leu – 80039 AMIENS CEDEX 1
Tél / Fax : 03.22.82.75.47
Site de l’Unité d’accueil : https://www.u-picardie.fr/edysan/
Coencadrants: Arnaud Ameline , Aude Couty, Géraldine Doury

Financement : projet Interreg Zeroph(f)yto (Wallonie, Flandres et Hauts de France)
Ce projet mené, dans le cadre d’une collaboration transfrontalière, vise à identifier, valider et à transmettre des clés permettant de produire des fruits et légumes, sans aucune pulvérisation de produits phytopharmaceutiques, créant ainsi une rupture par rapport aux pratiques actuelles. Différents leviers seront mis à profit :
– leviers agronomiques (approche système, rotation, biodiversité, associations de cultures, diversification des productions, techniques culturales, …),
– meilleure connaissance des principaux ravageurs,
– méthodes de protection sans intrant (piégeage massif, moyens physiques, …).
Ce Projet est porté par le Centre Wallon de Recherches Agronomiques (CRA-W). Les partenaires sont : Bio en Hauts de France, la FREDON Nord Pas-de-Calais, INAGRO, UPJV (EDYSAN).
L’objectif de l’Unité EDYSAN (Université de Picardie Jules Verne) est de caractériser en laboratoire les processus qui permettent de diminuer les agressions des insectes ravageurs à travers ces différents leviers.

Résumé du stage :
Une des voies envisagées dans ce projet consiste à mettre en place un système de cultures associées permettant de réduire la pression en ravageurs de cultures. Certaines plantes appartenant aux alliacées (ciboulette, ail, oignon, poireau) présentent des caractéristiques liées à certains composés organiques volatils à fortes potentialités répulsives. L’objectif de ce stage est d’étudier les mécanismes de perturbation du comportement de colonisation des plantes associées par les ravageurs. Les plantes choisies appartiennent à des espèces classiquement cultivées en plein champ ou en serre dans les Hauts de France et en Belgique (alliacée associée à de la carotte, de la salade ou du poivron) et le ravageur ciblé sera un puceron. Le stagiaire de Master 2 aura pour mission d’étudier en laboratoire les perturbations engendrées par les alliacées sur la colonisation de l’autre culture par le puceron. Ce travail impliquera des études du comportement d’orientation (olfaction), alimentaire (technique d’éléctropenetropgraphie) et physiologique. En parallèle, des études sur le terrain seront réalisées par les partenaires du projet.

Références bibliographiques :
Amarawardana, et al (2007). Olfactory response of Myzus persicae (Homoptera: Aphididae) to volatiles from leek and chive: Potential for intercropping with sweet pepper. Acta Agriculturae Scandinavica, Section B – Plant Soil Science 57(1): 87-91.
Ameline et al (2010). Modification of Macrosiphum euphorbiae colonisation behaviour and reproduction on potato plants treated by mineral oil. Entomologia experimentalis et applicata 135 (1), 77-84.
Ben-Issa R, et al (2017) Companion Plants for Aphid Pest Management. Insects. Oct 20;8(4).

Candidature :Envoyer lettre de motivation, CV et notes (L3, M1) à [email protected] et
[email protected], [email protected] avant le 26 octobre 2019. Pour plus d’informations, vous pouvez nous contacter par téléphone au 03.22.82.75.56

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].