TYPE D’OFFRE :
1 poste de volontariat de service civique de 16 mois sur l’île d’Amsterdam (Terres australes et antarctiques françaises).
Dates : d’août 2018 à novembre 2019.
Base : 39h/semaine.
Niveau d’études : bac + 3 minimum
Expérience exigée : 3 ans minimum dans la gestion d’espaces protégés et/ou travaux de restauration écologique
Aucune limite d’âge pour candidater.
Salaire : 1 010 euros nets/mois (indemnité de base + indemnité supplémentaire afférente au volontariat de service civique dans les TAAF. Poste nourri et logé)
Dépôt des candidatures : Avant le 14 janvier 2018
DESCRIPTION DE L’OFFRE :
Le Territoire des Terres australes et antarctiques françaises est créé par la loi n° 55-1052 du 6 août 1955. Ce Territoire, inscrit à l’article 72-3 de la constitution, formé par les îles St Paul et Amsterdam, l’archipel de Crozet, l’archipel de Kerguelen, la Terre Adélie et les îles Eparses, est placé sous l’autorité d’un préfet, administrateur supérieur. En plus de la responsabilité liée à l’administration du territoire, les TAAF sont également l’organisme gestionnaire de la réserve naturelle des Terres australes françaises.
La Direction de l’Environnement (DE) est chargée de la politique environnementale des TAAF sur l’ensemble des districts. En son sein, le service de la réserve naturelle est en charge de définir et de mettre en place la politique environnementale applicable sur la réserve naturelle par la mise oeuvre de son plan de gestion.
Dans ce cadre, plusieurs actions de lutte contre les espèces exogènes ont été mises en place ces dernières années : Les bovins ont été éradiqués et plusieurs espèces végétales sont en cours d’élimination dans le secteur nord de l’île. A la suite de ces actions, il est nécessaire de relancer la dynamique végétale de l’île. Une pépinière de Phylica arborea (seul arbre indigène de l’île) a donc été initiée en 2010. Cette pépinière doit être entretenue tout au long de l’année et une fois les plans matures, ils doivent être réimplantés dans le milieu naturel.
Dans le même temps, un suivi régulier est réalisé sur les espèces végétales en cours d’élimination afin d’intervenir rapidement en cas de reprise.
Ce poste est placé sous l’autorité du préfet, administrateur supérieur et sous la responsabilité du directeur de la réserve naturelle. Sur le terrain, il est placé sous l’autorité du chef de district, représentant le préfet. Sur le terrain, il est placé sous l’autorité du chef de district, représentant le préfet, et encadré par un agent de l’équipe de la réserve affecté au siège.
DESCRIPTION DE LA MISSION :
Préparation de la mission de terrain (1 semaine avant le départ, à La Réunion):
– Formation sur les TAAF et la Réserve naturelle nationale des Terres australes françaises
– Formation sur la flore d’Amsterdam et sur la mise en oeuvre des protocoles
– Travail en autonomie : Prise connaissance des documents et bibliographie
Mise en oeuvre des protocoles sur le terrain :
– le volontaire est formé sur le terrain à la mise en oeuvre des protocoles par le personnel de la réserve en place
– prioritairement, il entretient la pépinière de Phylica arborea selon le parcours technique établi (environ 6000 plants)
– il réalise la replantation des plants matures en milieu naturel selon le protocole défini
– il réalise le contrôle et l’arrachage des repousses d’espèces arborées exogènes sur les chantiers de restauration menés précédemment
– il participe aux travaux d’élimination des plantes introduites selon les protocoles définis
– il peut être amené à participer aux inventaires et suivis de terrain des habitats, plantes et invertébrés
– saisie des données de terrain et rédaction des rapports de fin de mission
– le personnel de la réserve est amené à encadrer les sorties hors base des personnes de passage sur l’île et tout particulièrement des touristes lors de la présence du Marion Dufresne. Tout au long de sa mission, il participe à sensibiliser le personnel du district à la préservation de l’environnement
– il peut être amené à accompagner le chef de district dans les projets liés à l’environnement, et plus particulièrement les actions du plan de gestion de la réserve naturelle
– il devra également permettre d’analyser et rendre compte des problématiques environnementales constatées
– il participe aux tâches collectives de la base
– Soutien aux actions réalisées dans le cadre des autres thématiques de la Réserve
PROFIL CANDIDAT(E) :
– compétences en arboriculture
– expérience d’entretien d’une pépinière
– compétence en pédologie
– une expérience dans la réimplantation de plants en milieu naturel serait un réel atout
– expérience de travaux de restauration au sein d’espaces naturels protégés, sensibilité environnementale
– une expérience dans l’encadrement de chantier de restauration serait un réel atout
– connaissance de la flore européenne
– bonne condition physique
– maitrise des outils informatiques usuels
– des compétences dans l’utilisation de bases de données et SIG seraient un atout
– dynamisme, sens de l’organisation et rigueur
– bon relationnel au sein d’un groupe et aptitude à travailler en autonomie
CONTACTS – RENSEIGNEMENTS SUR LE POSTE :
Les demandes de renseignements sont à adresser à la direction de l’environnement à l’adresse suivante : [email protected]
CANDIDATURE
Les candidatures (lettre de motivation à l’intention de Mme La Préfète, administratrice supérieure des Terres australes et antarctiques françaises, et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse suivante : [email protected], [email protected], en mentionnant impérativement en objet du message : VSC_PHYLICA_RN TAF, nom, prénom
ORGANISME
Nom : Collectivité des Terres Australes et Antarctiques Françaises
Adresse : Rue Dejean
Ville : 97410 St Pierre de La Réunion
Site internet : www.taaf.fr

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].